Star Trek Discovery : À quoi ressemblent vraiment les stars dans la réalité

Résumé :

  • La dernière saison de « Star Trek: Discovery » a débuté sur Paramount+ en Allemagne, mettant en vedette les acteurs derrière les uniformes iconiques.
  • Ansin Mount joue le Capitaine Christopher Pike, connu de « Hell on Wheels » et diverses productions MCU comme Black Bolt.
  • Anthony Rapp, qui incarne le scientifique ouvertement homosexuel Paul Stamets, était dans la distribution originale du musical Broadway « Rent ».
  • Shazad Latif joue Voq/Ash Tyler, un Klingon albinos transformé en membre de la flotte stellaire humaine, célèbre pour son rôle dans « Penny Dreadful ».
  • Blu del Barrio et Wilson Cruz, incarnant respectivement les premiers personnages non-binaires et homosexuels principaux, marquent une évolution remarquable pour la franchise.

Introduction

Il y a quelques jours à peine, la dernière saison de la série « Star Trek: Discovery » a débuté sur Paramount+ également en France. Sur la ligne d’arrivée, jetons un coup d’œil à ceux qui se cachent derrière les uniformes et les masques des personnages et qui leur donnent vie. À quoi ressemblent vraiment les acteurs de la série?

Derrière les Personnages

Ansin Mount, connu pour son rôle dans la série western « Hell on Wheels » et dans plusieurs productions de l’Univers Cinématographique Marvel en tant que Black Bolt, incarne le Capitaine Christopher Pike. Il suit les pas de Jeffrey Hunter (1965), Sean Kenney (1966), et Bruce Greenwood (2009-2013).

Anthony Rapp, acteur et chanteur, membre de la distribution originale de la comédie musicale « Rent » sur Broadway, prête son talent au personnage du scientifique Paul Stamets, le premier personnage ouvertement homosexuel de l’univers « Star Trek ».

Shazad Latif joue le rôle de Voq/Ash Tyler, un Klingon albinos transformé en humain. Latif est bien connu pour ses rôles dans la série britannique « Spooks » et la production américaine « Penny Dreadful ».

Les nouveaux venus Blu del Barrio et Wilson Cruz jouent respectivement Adira Tal, le premier membre non-binaire de la flotte stellaire, et Hugh Culber, le médecin principal ouvertement homosexuel de la Discovery, enrichissant la diversité de la franchise.

Opinion

L’attention portée à la diversité et à la représentation dans « Star Trek: Discovery » est non seulement un reflet de notre société actuelle mais aussi un pas vers l’avenir que « Star Trek » a toujours envisagé : un avenir d’inclusivité, d’acceptation et de découverte mutuelle. Cette série continue de repousser les frontières, non seulement dans l’espace, mais dans la composition et la complexité de ses personnages. En tant qu’expert en jeux vidéo et divertissement, il est clair que « Star Trek: Discovery » ne se contente pas d’explorer les étoiles; elle explore ce que cela signifie d’être humain dans toute notre merveilleuse diversité. L’ultime voyage de cette série apporte un éclairage nécessaire sur des sujets contemporains tout en restant fidèle à l’esprit de découverte et d’aventure inhérent à la franchise « Star Trek ».

Chloé

Chloé, rédactrice en chef aguerrie, anime L'Indécapant avec expertise. Pionnière du jeu vidéo, elle critique et décrypte les tendances depuis plus de vingt ans.

Partagez votre avis