J’ai payé 600 euros pour le PSVR 2 et je regrette chaque centime dépensé

Résumé :

  • Un an après sa sortie, la PSVR2 est déjà considérée comme un échec, avec une production arrêtée et un support minimisé pour les joueurs existants.
  • Les meilleurs jeux PSVR2 se comptent sur les doigts de deux mains, soulignant le manque de contenu attrayant et innovant.
  • La haute barrière du prix d’entrée et l’absence d’investissement continu dans les nouveautés ont gravement limité l’attrait de la plateforme.
  • Malgré l’ajout prévu de la compatibilité PC pour fin d’année, les perspectives restent sombres pour la PSVR2 sans le soutien de nouveaux jeux captivants.
  • La comparaison avec la PS Vita et une vague de licenciements chez Sony soulignent un avenir incertain pour la PSVR2 et ses joueurs.

Le VR-Gaming sur PS5, un rêve déjà dissipé ?

San Mateo, USA – Trop niche, trop cher, pas assez rentable : aucun de ces avertissements ne m’a dissuadé de réaliser mon rêve de posséder une VR pour la PS5. Cependant, un an après sa sortie, la PSVR2 montre déjà des signes d’échec, avec l’arrêt de sa production dû à l’accumulation des stocks et un support diminué pour la base de joueurs existante. Un véritable désaveu pour Sony et ma perspicacité à l’achat.

Les meilleurs jeux pour la PSVR2, une liste courte

La pénurie de plaisir : S’il y avait une pierre tombale pour la PSVR2, le 22 février 2024 y figurerait comme date de naissance et de décès. Bien que promise à un avenir brillant avec le slogan « Feel a new Real », la réalité a été tout autre, laissant la PSVR2 sans nouveautés significatives à offrir après 13 mois sur le marché.

La bibliothèque de jeux disponible se résume principalement à des portages de titres anciens, laissant les utilisateurs sur leur faim pour des expériences VR véritablement innovantes ou engageantes sur la PS5.

Un cercle vicieux entrave le succès de la PSVR2

Barrières financières : Le prix d’entrée élevé de la PSVR2 constitue un obstacle majeur à son succès. Malgré le potentiel de la technologie, le coût combiné de l’achat du casque et de la possession préalable d’une PS5 place cette expérience hors de portée de nombreux joueurs, sans garantie de satisfaction.

Quel avenir pour la PlayStation VR2 ?

Un avenir incertain : Récemment, Sony a suscité un certain optimisme parmi les utilisateurs de la PSVR2 en annonçant la compatibilité future du dispositif avec le PC, envisagée comme une ouverture vers un nouveau marché potentiel. Toutefois, cette évolution soulève la question de savoir si cela suffira pour revitaliser l’intérêt autour de la PSVR2, surtout en l’absence d’un engagement clair de Sony envers l’élargissement de sa bibliothèque de jeux.

Les récents licenciements au sein des studios Sony, y compris parmi ceux dotés d’une expertise VR, ainsi que la comparaison de la PSVR2 avec l’échec de la PS Vita, accentuent les inquiétudes sur l’avenir de la plateforme.

Opinion : le crépuscule précoce de la PSVR2, un signal d’alarme pour Sony

En tant qu’expert dans le domaine du gaming, observer les tribulations de la PSVR2 suscite une déception palpable. Le VR gaming sur PS5, porteur de promesses de réalités nouvelles et immersives, semble s’acheminer vers un futur où il figurera davantage comme un échec dû à des choix mal avisés plutôt qu’une révolution manquée de peu. Il est impératif pour Sony d’écouter sa communauté et de réajuster sa stratégie autour de la réalité virtuelle pour éviter que l’histoire de la PSVR2 ne se répète.

La passion pour le jeu, le désir d’innovation et l’expérience immersive doivent être au cœur des décisions d’investissement et de développement de Sony, non seulement pour sauver ce qui peut l’être de la PSVR2 mais surtout pour préparer le terrain à de futures initiatives réussies dans le domaine de la VR.

Chloé

Chloé, rédactrice en chef aguerrie, anime L'Indécapant avec expertise. Pionnière du jeu vidéo, elle critique et décrypte les tendances depuis plus de vingt ans.

Partagez votre avis