Test de Sand Land : Si vous répondez « oui » à ces 2 questions, ce jeu est fait pour vous

Résumé :

  • Sortie de Sand Land: 25 avril 2024.
  • Plateformes : PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series S/X et PC.
  • Durée de jeu: de 18 à 25 heures, avec de nombreuses quêtes annexes en plus de l’histoire principale.
  • Performance : fonctionne fluidement à 60 FPS sur la version testée pour PS5.
  • Développeurs de Sand Land : ILCA, connus pour le célèbre One Piece Odyssey.

Introduction

Sand Land propose-t-il une aventure sablonneuse ou la légendaire touche d’Akira Toriyama luit-elle à travers le jeu ? Cette revue concis se plonge dans les deux questions les plus cruciales.

Qu’est-ce que Sand Land ?

Sand Land est un mix de genres audacieux dans un univers ouvert : courses d’arcade, manga jouable, combat d’anime, jeu de bricolage mécanique. De plus, avec un peu de recherche, on découvre des éléments de construction de base et de jeu de loot. Pour déterminer si cette combinaison est à votre goût, nous avons posé deux questions essentielles. Si vous répondez « oui » à ces questions, alors Sand Land est définitivement le jeu qu’il vous faut !

Visuels et Gameplay

Dans Sand Land, vous parcourrez beaucoup le désert avec vos véhicules.
Dans Sand Land, vous parcourrez beaucoup le désert avec vos véhicules. © Bandai Namco

Dans Sand Land, le monde est devenu un désert. En tant que prince démon Beelzebub, notre mission est de trouver une source d’eau légendaire. Nous gagnons des niveaux, collectons des trésors, combattons des ennemis et voyageons à travers un vaste monde ouvert désertique avec nos compagnons.

Le charme d’Akira Toriyama

Le principal attrait de Sand Land réside dans son humour caractéristique, insufflé par Akira Toriyama, qui se retrouve dans les interactions entre les personnages. Ces derniers, notamment le personnage principal Beelzebub, rappellent les héros naïfs mais attachants de l’univers Toriyama, apportant une touche de légèreté même aux situations les plus prévisibles du jeu.

Le verdict

Sand Land brille notamment grâce à son système de véhicules et à sa fidèle représentation graphique d’un manga. Cependant, le jeu souffre d’une histoire faible et de missions répétitives. Les amateurs d’Akira Toriyama et des jeux de combat basés sur des véhicules pourraient y trouver leur compte, mais ne devraient pas s’attendre à une histoire profonde ou à des combats à pieds sophistiqués.

En conclusion, Sand Land tente d’être beaucoup de choses, mais excelle principalement dans deux domaines : l’action de véhicules et l’humour d’Akira Toriyama. Avec une note de 7/10 pour le grand public et une note légèrement plus élevée de 8,5/10 pour les fans de l’ancienne série ‘Dragon Ball’ et de Mad Max, Sand Land se présente comme une expérience divertissante, bien que quelque peu limitée dans son exécution. En tant qu’expert en jeux vidéo, la recréation ingénieuse de l’univers de Toriyama dans un cadre interactif constitue l’attrait principal de Sand Land, positionnant le jeu comme une œuvre de niche plutôt appréciée pour son originalité et son charme caractéristique que pour sa profondeur narrative ou sa diversité de gameplay.

Chloé

Chloé, rédactrice en chef aguerrie, anime L'Indécapant avec expertise. Pionnière du jeu vidéo, elle critique et décrypte les tendances depuis plus de vingt ans.

Partagez votre avis