L’Italie construit des centres d’asile en Albanie

L’Italie et l’Albanie ont conclu un accord selon lequel les migrants recueillis par un navire italien en Méditerranée seront emmenés en Albanie.

C’est là que sera créé un centre où les migrants pourront demander l’asile en Italie.

Reuters rapporte.

L’accord entre les deux pays a été présenté par le Premier ministre italien, Giorgia Meloni, et le Premier ministre albanais, Edi Rama, lors d’une conférence de presse qui s’est tenue lundi dans la capitale italienne, Rome.

Selon le journal albanais de langue anglaise Tirana Times, les navires italiens accosteront dans le troisième plus grand port d’Albanie, dans la ville de Shëngjin.

Il s’agit du centre où les migrants peuvent demander l’asile en Italie.

Plus à l’intérieur des terres, à Gjadri, se trouve une base militaire désaffectée où est installé un centre pour les demandeurs d’asile déboutés. Les migrants y resteront jusqu’à ce qu’ils puissent être renvoyés chez eux.

Les centres devraient pouvoir accueillir 3 000 personnes par mois.

Meloni, qui est arrivé au pouvoir il y a un an sur la base d’une politique visant à stopper l’afflux massif de migrants en Italie, a déclaré que l’Italie paierait pour les deux centres. L’Italie doit également assurer la sécurité dans les centres, a-t-il ajouté.

« L’immigration illégale de masse est un phénomène auquel aucun pays de l’UE ne peut faire face seul », a déclaré M. Meloni.

L’Albanie n’est pas membre de l’UE, mais l’a rejointe en 2009.

Il y a aussi l’Italie, qui aura la juridiction sur les centres, qui devraient être opérationnels  » au printemps 2024 « , a déclaré le bureau de Meloni dans un communiqué, selon Reuters.

Les enfants, les femmes enceintes et les personnes « vulnérables » ne seront pas amenés dans les centres en Italie, a déclaré le premier ministre italien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *