Le maître de jeu tout-puissant de Helldivers 2 inspire des imitateurs embarrassants

Résumé :

  • Hackers se faisant passer pour des développeurs dans Helldivers 2 pour promouvoir leurs services.
  • Le soi-disant « Joel » aide les joueurs à obtenir des équipements ou des niveaux en utilisant des méthodes de triche.
  • Le boosting, souvent associé à un échange monétaire, est interdit dans de nombreux jeux en ligne.
  • Les clients de ces hackers sont majoritairement des joueurs manquant de temps, désireux de rattraper leurs amis.
  • Un aperçu des capacités de triche offre un vol à super-vitesse, des armes à taux de tir élevé, et des items non publiés.

L’indécis – Nouvelles de jeu

Une figure rappelant un Helldiver qui triche audacieusement dans le jeu.
Hackers se faisant passer pour puissants meneurs de jeu dans Helldivers 2 : divulgation de contenu pour quelques euros © Maik Schneider | DALL-E3 (Généré par IA)

Il y a des hackers dans Helldivers 2 qui se font passer pour des développeurs. Ils semblent vouloir ainsi promouvoir leurs services.

Helldivers 2 : Ne faites confiance à aucun Joel étranger !

Que fait le hacker ? Selon ses propres mots, le hacker est celui qui est devenu célèbre dans la communauté pour avoir fait apparaître des véhicules au cours d’un match. Ce hacker se nommait « [AH] Joel », à l’instar du puissant meneur de jeu qui dirige les missions. Il semblait logique de penser qu’un développeur entrait dans les matchs pour faire apparaître du contenu inédit. Cela correspondait au récit et semblait sensé. Cependant, il s’agissait en fait d’un hacker.

Pourquoi hacker dans un jeu PvE ? C’est une question qui se pose dans de nombreux jeux en ligne PvE. Le hacker, qui s’est présenté comme Steve, l’explique assez clairement : il y gagne un complément de revenu. Avec ses actions, il souhaite promouvoir ses services de boosting. Le boosting aide les joueurs à obtenir de bons équipements ou à atteindre rapidement un niveau élevé. Cela existe sans tricher, lorsqu’un joueur puissant aide d’autres joueurs. Ou alors avec du piratage. De l’argent réel ou de la monnaie en jeu est souvent en jeu. Dans nombreux jeux en ligne, le boosting est interdit.

Super-vitesse, fuites et cadence de tir sans limites

Comment l’auteur a-t-il trouvé le hacker ? L’auteur de PC Gamer raconte qu’il a entré le nom d’utilisateur « [AH] Joel » sur Steam et envoyé des demandes d’amitié aux joueurs trouvés. Effectivement, un hacker a répondu, prétendant être le « Joel » des vidéos avec les véhicules apparus. On ne peut pas être sûr à 100 %. Néanmoins, Steve a emmené l’auteur dans un match et lui a montré ce que le piratage permet de faire. Le hacker passait à super-vitesse au-dessus de la carte, disposait d’armes à taux de tir démultiplié, et révélait des items qui ne sont pas dans le jeu. Qui n’ont même pas été annoncés jusqu’à présent.

Steve affirme avoir joué plus de 130 heures à Helldivers 2 sans jamais utiliser de triches. Il aime ce jeu et garde évidemment son compte principal sur un autre PC. Juste au cas où. Vous trouverez l’histoire complète en anglais chez PC Gamer (via pcgamer.com).

Explorer les arcanes du gaming, c’est aussi plonger dans les côtés sombres, là où l’éthique du jeu est régulièrement mise à l’épreuve. L’histoire de « [AH] Joel » et de ses actions dans Helldivers 2 illustre parfaitement jusqu’où certains sont prêts à aller pour transformer leur passion en source de revenu, quitte à transgresser les règles. Ce récit nous rappelle l’importance de rester vigilant dans les environnements en ligne, où tout n’est pas toujours ce qu’il semble être. Il démontre aussi l’impact considérable que peut avoir le piratage sur l’expérience de jeu pour tous. En tant qu’experts et passionnés de jeux, nous devons continuer à sensibiliser sur ces pratiques et encourager un jeu responsable. Car après tout, c’est dans le respect mutuel et l’intégrité que le vrai plaisir du jeu se trouve.

Chloé

Chloé, rédactrice en chef aguerrie, anime L'Indécapant avec expertise. Pionnière du jeu vidéo, elle critique et décrypte les tendances depuis plus de vingt ans.

Partagez votre avis