La Roumanie « nie catégoriquement » avoir été visée par des drones russes

Les attaques russes n’ont jamais constitué une menace directe pour le territoire roumain, affirme la Roumanie.

La Roumanie a démenti les informations ukrainiennes de lundi matin selon lesquelles des drones russes seraient tombés et auraient explosé sur le territoire roumain.

C’est ce que rapporte l’agence de presse Reuters.

Le ministère roumain de la défense « rejette catégoriquement » l’information, selon un communiqué de Reuters.

Le communiqué précise également que « les attaques russes n’ont à aucun moment constitué une menace militaire directe pour le territoire roumain ».

C’est un porte-parole du ministère ukrainien des Affaires étrangères qui a affirmé lundi matin que des drones russes étaient tombés et avaient explosé sur le territoire roumain.

Le porte-parole, Oleg Nikolenko, a également publié une image qui montrerait des flammes provenant d’une explosion sur la rive roumaine du Danube.

La Russie a mené des attaques dimanche contre la ville portuaire ukrainienne de Reni, située sur le Danube près de la frontière avec la Roumanie.

La Roumanie fait partie de l’UE et de l’alliance de défense occidentale, l’OTAN.

Par conséquent, une attaque contre la Roumanie constituerait un événement dramatique dans le contexte de la guerre en Ukraine.

L’un des piliers de la coopération au sein de l’OTAN est l’obligation pour les États membres de se défendre mutuellement en cas d’attaque. Cette obligation est garantie par l’article 5 – le « serment du mousquet » – du traité de Washington de 1949.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *