J’ai dépensé 600 euros pour le PSVR 2 et je regrette chaque centime

Résumé :

  • Le VR-Gaming sur PS5 est-il déjà un échec? Explorant le parcours tumultueux de PSVR2 un an après son lancement.
  • Manque de jeux captivants et promesses non tenues : PSVR2 face à des défis majeurs dès le début.
  • L’arrêt de production et le manque de support mettent en lumière les limites de Sony en termes d’innovation et de soutien au VR-Gaming.
  • L’espoir d’une compatibilité PC pour PSVR2 ne suffit pas à masquer le manque d’intérêt pour de nouveaux jeux sur PS5.
  • Des décisions critiques de Sony menacent l’avenir de PSVR2 et soulèvent des questions sur la stratégie VR de l’entreprise.

Le VR Gaming sur PS5 est-il déjà un échec?

San Mateo, États-Unis – Trop niche, trop cher, pas assez de ventes : malgré ces avertissements, je n’ai pas pu abandonner mon rêve d’un casque VR pour la PS5. Un an après le lancement de PSVR2, toutes les craintes se sont vérifiées. La production de l’appareil a été stoppée en raison de l’accumulation des stocks, tout comme le support pour la base de joueurs existante. C’est un mauvais présage pour Sony et un reflet de ma propre naïveté lors de l’achat.

Les meilleurs jeux pour PSVR2 peuvent être comptés sur les doigts d’une main

Un manque de divertissement : Si PSVR2 avait une pierre tombale, le 22 février 2024 pourrait y être inscrit comme date de naissance et de mort. La promesse de ressentir un « nouveau réel » s’est éteinte avant même d’avoir été réalisée. Après plus de 13 mois, l’appareil n’offre guère plus de nouveautés que le remasterisé de The Last of Us Part 2.

La PSVR2 se trouve dans un désert de jeux depuis sa sortie en 2024, ce qui rend le trailer de lancement particulièrement triste à regarder.

Le Circle vicieux de PSVR2

Un dilemme sans fin : La PSVR2 se mord la queue : le manque d’incitations conduit à de faibles ventes, ce qui à son tour réduit l’intérêt pour le développement coûteux de jeux. En outre, le prix élevé constitue un obstacle majeur à réussite.

La réalité virtuelle n’est peut-être plus une nouveauté, mais elle reste un territoire inexploré pour de nombreux joueurs.

L’avenir de PSVR2 après l’arrêt de la production

Un horizon désertique : L’annonce de la compatibilité de la PSVR2 avec le PC a été une rare bonne nouvelle pour ses utilisateurs, ouvrant l’appareil à une nouvelle gamme de jeux et de potentiels acheteurs. Cependant, cela soulève la question de savoir si Sony abandonne son engagement envers la plateforme PS5 pour le VR.

Conclusion

Examiner la trajectoire de la PSVR2 un an après sa sortie est à la fois triste et instructif. Il est clair que Sony a rencontré des obstacles significatifs, de la saturation du marché à un catalogue de jeux limité, qui ont gravement entravé le succès de son dernier casque VR. Malgré les espoirs initiaux, la PSVR2 risque de rejoindre d’autres appareils oubliés dans l’histoire des gadgets de jeu, à moins que Sony ne prenne des mesures drastiques pour revitaliser son attrait. La compatibilité avec le PC pourrait ouvrir des portes, mais est-ce trop peu trop tard? En tant qu’expert en jeux, je crains que sans une injection majeure de nouveaux contenus excitants et un engagement renouvelé envers l’écosystème de la PS5, PSVR2 ne puisse jamais réaliser le potentiel que nous, les joueurs, avions imaginé. Une chose est sûre : dans le monde impitoyable du jeu vidéo, l’innovation seule ne suffit pas; l’exécution et le soutien continu sont essentiels à la survie et au succès.

Chloé

Chloé, rédactrice en chef aguerrie, anime L'Indécapant avec expertise. Pionnière du jeu vidéo, elle critique et décrypte les tendances depuis plus de vingt ans.

Partagez votre avis