ApoRed se la joue dans son nouveau clip – Dommage que personne ne puisse le voir

Résumé :

  • ApoRed se vante de sa richesse dans sa nouvelle chanson, mais le clip correspondant a été rapidement bloqué par YouTube.
  • Ce dernier titre souligne les richesses prétendues du YouTuber, avec une production attribuée à Dr. Dre, qui a été modifiée par la suite.
  • La mélodie de la chanson reprend un échantillon familier, « Around the World » de A Touch of Class (ATC), ce qui a conduit à des problèmes de droits d’auteur.
  • Le clip musical a été retiré de YouTube en seulement cinq jours en raison de violations des droits d’auteur par la musique EMI.
  • La disparition rapide de son œuvre pose la question de l’importance de régler les droits sur les échantillons musicaux pour éviter de telles situations.

ApoRed et son ostentation de richesse, une affaire de courte durée sur YouTube

ApoRed aime se vanter de sa richesse dans ses œuvres, mais son dernier clip musical a été confronté à une opposition rapide de YouTube, le rendant inaccessible au public.

Le fond de l’affaire

Originaire de , ApoRed s’est lancé dans la musique pour la première fois en plus de quatre ans, avec un nouveau clip vidéo. Ironiquement, le sujet de la chanson est la richesse présumée du YouTubeur, une prouesse que peu ont pu apprécier puisque YouTube a rapidement mis un terme à sa diffusion. Apparemment, ApoRed n’avait pas anticipé la rigueur des lois sur le droit d’auteur.

La composition controversée

La chanson en question: Lorsque ApoRed publie de la musique, elle aborde invariablement le thème de la possession matérielle. Sans surprise, sa nouvelle œuvre s’intitule «Multimillionnaire», avec lui fièrement posé à côté d’une G-Klasse à Dubaï sur la couverture – que le véhicule lui appartienne ou non reste une question ouverte. Le titre vidéo a initialement suggéré la participation de Dr. Dre à la production, une affirmation rapidement amendée pour des raisons évidentes.

Un air connu : Le nouveau morceau d’ApoRed a sûrement évoqué chez les auditeurs des souvenirs nostalgiques, car l’instrumental incorpore un échantillon de « Around the World » d’A Touch of Class (ATC). Bien que l’utilisation d’échantillons soit courante, les enjeux sont différents pour ApoRed comparé à des artistes de la stature de David Guetta, générant ainsi des complications de droits d’auteur.

Un succès éphémère

La conclusion inévitable: Ceux qui souhaitent voir le clip de « Multimillionnaire » d’ApoRed sont désormais accueillis par un message d’erreur, signifiant que la vidéo a été bloquée pour violation des droits d’auteur par la musique EMI. Des paroles audacieuses telles que «Toujours frais, toujours cool, toujours des dollars, dollars, cash» n’ont pas suffi à sauver la vidéo. Malheureusement, ce potentiel joyau cinématographique n’a survécu que cinq jours sur YouTube, et a également disparu des services de streaming.

En conclusion, l’histoire d’ApoRed nous enseigne une importante leçon sur la valeur du respect des droits d’auteur dans le monde numérique d’aujourd’hui. La rapidité avec laquelle son clip a été retiré de YouTube rappelle aux créateurs l’importance de vérifier leurs droits sur les échantillons musicaux utilisés. Bien que la volonté d’innover soit louable, l’attention aux détails légaux peut épargner bien des déboires. En tant qu’expert en gaming et en culture numérique, il est fascinant de voir comment les règles du jeu en ligne et la musique se croisent, impactant les créateurs dans toutes les sphères du divertissement numérique. La prudence et la connaissance des lois sur le droit d’auteur restent des alliés précieux pour tous, affirmant ainsi l’importance d’une navigation éclairée dans le paysage numérique moderne.

Chloé

Chloé, rédactrice en chef aguerrie, anime L'Indécapant avec expertise. Pionnière du jeu vidéo, elle critique et décrypte les tendances depuis plus de vingt ans.

Partagez votre avis