Trois personnes arrêtées pour avoir pratiqué l’espionnage russe au Royaume-Uni

Trois personnes soupçonnées d’espionnage pour le compte de la Russie ont été arrêtées au Royaume-Uni. Les trois personnes sont des ressortissants bulgares et ont été arrêtées et placées en détention en février dans le cadre d’une vaste enquête sur la sécurité nationale, a révélé la BBC mardi.

Les trois Bulgares sont soupçonnés d’avoir fait de l’espionnage pour le compte des services de sécurité russes et sont accusés, entre autres, d’être en possession de faux documents d’identité. Ces documents comprennent des passeports, des cartes d’identité et d’autres documents provenant d’un certain nombre de pays. Il s’agit notamment du Royaume-Uni, de la Bulgarie, de la France, de l’Italie, de l’Espagne, de la Croatie, de la Slovénie, de la Grèce et de la République tchèque.

La police britannique confirme à Reuters que trois personnes ont été inculpées pour des infractions liées aux documents d’identité. La police indique que cinq personnes au total ont été arrêtées en février, soupçonnées d’avoir enfreint les lois destinées à protéger les secrets d’État. Selon la police, elles ont toutes été libérées sous caution mais restent inculpées.

L’enquête sur cette affaire est toujours en cours, selon la police. Elle n’est pas liée à la question des accusations d’espionnage dont parle la BBC.

Au tribunal en janvier

Les trois suspects, dont l’arrestation a été décrite par la BBC, vivent au Royaume-Uni depuis des années et ont occupé divers emplois. Ils ont principalement vécu dans des logements de banlieue.

Selon la BBC, l’un des trois suspects est un homme qui a déjà fait des affaires avec la Russie. Il vivrait au Royaume-Uni depuis 2009 et aurait notamment travaillé dans la finance.

Les deux autres – un homme et une femme – sont décrits par d’anciens voisins comme un couple. Ils se sont installés au Royaume-Uni il y a une dizaine d’années et auraient travaillé dans le secteur de la santé, selon la BBC. Les trois suspects doivent comparaître devant le tribunal de Londres en janvier. Ils n’ont pas encore commenté les accusations portées contre eux, selon la BBC.

En Europe, depuis l’invasion de l’Ukraine par les Russes, on s’intéresse de plus en plus à l’espionnage russe. Récemment, un militaire allemand a été arrêté pour espionnage au profit de la Russie, tandis que la Pologne, par exemple, a également arrêté un certain nombre de personnes soupçonnées de faire partie d’un réseau d’espionnage russe.

Mise à jour …

Chloé

Chloé, rédactrice en chef aguerrie, anime L'Indécapant avec expertise. Pionnière du jeu vidéo, elle critique et décrypte les tendances depuis plus de vingt ans.

Partagez votre avis