Quel est le QI de l’intelligence artificielle ? Google délivre une réponse surprenante

L’avancée incroyable de l’IA dans le monde actuel

L’énorme progrès que l’intelligence artificielle (IA) a connu ces dernières années continue d’étonner des millions d’utilisateurs dans le monde entier. Beaucoup l’utilisent pour résumer des vidéos ou des textes longs afin d’obtenir les informations précises qu’ils recherchent, ou pour générer des idées créatives sur les sujets à aborder dans une campagne publicitaire ou un podcast. Les diverses possibilités qu’elle offre en font un outil indispensable dans le monde actuel.

Cette capacité à fournir des réponses très précises a conduit les gens à penser que l’IA possède une intelligence presque équivalente à celle de l’être humain. Cependant, le CEO de Google DeepMind, la société du géant technologique spécialisée dans le développement de l’intelligence artificielle, a indiqué que c’est tout le contraire. Le dirigeant souligne que
le quotient intellectuel de l’IA ne dépasse même pas celui d’un célèbre animal domestique que l’on trouve dans de nombreux foyers.

Un animal de compagnie est plus intelligent que l’IA

Selon Demis Hassabis, CEO de Google DeepMind,
le quotient intellectuel de l’IA contemporaine n’est pas supérieur à celui d’un chat. Cela peut paraître surprenant, car aujourd’hui, de nombreux utilisateurs utilisent ChatGPT, Gemini et d’autres services basés sur cette technologie capables d’écrire de longs paragraphes de texte, créer des images selon nos indications, composer de la musique qui semble faite par un être humain, entre bien d’autres choses encore.

Différents types d’IA

Pour comprendre cette comparaison, il faut prendre en compte un aspect :
il existe différents types d’intelligence artificielle. Dans ce cas, Hassabis a comparé le quotient intellectuel d’un chat avec celui de l’intelligence artificielle générale (AGI, pour ses sigles en anglais). Toutefois, ce terme ne signifie pas la même chose que l’intelligence artificielle générative (GAI, pour ses sigles en anglais), qui est celle présente dans ChatGPT, Gemini et autres services très populaires.

Quelles sont les différences entre ces types d’IA ?

Cette différenciation des types d’intelligence artificielle peut embrouiller de nombreux utilisateurs, donc nous allons expliquer en quoi consiste chacun :

Intelligence artificielle générative : Ce type correspond aux modèles qui sont entraînés constamment pour accomplir une tâche spécifique. Par exemple, on peut entraîner une IA avec de grandes quantités d’images pour que tout utilisateur puisse lui demander d’en générer une sans problème.
Cependant, elle ne peut pas en créer une de son propre chef.

Intelligence artificielle générale : Ce type est plus lié à l’autonomie d’une intelligence artificielle. C’est-à-dire, sa capacité à
planifier des tâches, quelles décisions prendre, quels outils utiliser et les questions qu’elle peut se poser pour résoudre un problème. En d’autres termes, cela fait référence à son niveau par rapport à la pensée logique.

La position de Lindecapant vis-à-vis de l’IA actuelle

D’après les explications, il est beaucoup plus clair pourquoi Hassabis a mentionné qu’
un chat est bien plus intelligent qu’une intelligence artificielle, puisqu’il évoque le type général (AGI). Cependant, le dirigeant reconnaît que cela ne sera pas toujours le cas, car des progrès très importants sont réalisés et il est possible qu’un jour l’intelligence artificielle générale atteigne un quotient intellectuel comparable à celui d’un être humain.

En conclusion, bien que l’IA actuelle semble impressionnante, elle est encore loin de rivaliser avec l’intelligence humaine ou même celle d’un animal de compagnie comme le chat. Cependant, l’évolution de l’IA reste prometteuse, et elle pourrait bien atteindre de nouveaux sommets dans les années à venir. Les gamers et les professionnels doivent rester attentifs aux avancées dans ce domaine, car elles pourraient révolutionner encore davantage notre façon de vivre et de travailler.

Arthur

Arthur, rédacteur fervent de 24 ans, fusionne technologie et IA dans ses écrits. Innovant, il décode l'avenir numérique avec créativité et perspicacité.

Partagez votre avis