L’effet Lula : La déforestation en Amazonie a diminué d’un tiers cette année

La déforestation de la forêt amazonienne au Brésil a diminué de 34 % au cours du premier semestre 2023, selon les données préliminaires du gouvernement brésilien.

Les données de l’agence nationale de recherche brésilienne, Inpe, indiquent que 2 649 kilomètres carrés de forêt tropicale ont été déboisés dans la région au cours du premier semestre 2023, ce qui constitue le chiffre le plus bas pour cette période depuis 2019.

Cette évolution intervient alors que le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silvio, qui a pris le pouvoir au début de l’année, a mis en place une législation environnementale plus stricte. Le président doit encore relever des défis, car une vaste zone a été déboisée depuis le début de l’année. Elle est trois fois plus grande que la ville de New York.

« C’est très positif, mais le niveau de déforestation reste très élevé », déclare Daniel Silva, analyste à l’organisation à but non lucratif WWF-Brasil.

Lula a promis qu’il mettrait fin à la déforestation d’ici 2030. Sous son prédécesseur, Jair Bolsonaro, il y a eu une augmentation de la déforestation parce que Bolsonaro a aboli de nombreuses lois de protection de l’environnement. L’ancien président voulait développer l’agriculture et l’exploitation minière dans les zones protégées car, selon lui, cela permettrait à la région de sortir de la pauvreté.

La ministre brésilienne de l’environnement, Marina Silva, déclare lors d’une conférence de presse que la diminution de la déforestation est le résultat direct du fait que le gouvernement Lula a rapidement fourni plus de ressources pour protéger l’environnement.

« Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour nous assurer que notre plan de lutte contre la déforestation fonctionne déjà à plein régime. C’est le résultat de nos efforts d’urgence », dit-elle.

Les données de l’Inpe montrent qu’au cours du seul mois de juin, 663 mètres carrés de forêt ont été abattus. C’est 41 % de moins que le même mois de l’année dernière. Il reste à voir si une diminution de la déforestation sera observée tout au long de l’année 2023. La saison de pointe pour la déforestation et les incendies de forêt s’étend de juillet à septembre.

Le mois dernier, le gouvernement brésilien a présenté ses plans pour contrer la promesse de Lula de mettre fin à la déforestation de l’Amazonie d’ici 2030. Le plan comprend une longue liste de mesures, y compris une application plus stricte de la loi contre les crimes environnementaux et un développement économique vert.

Chloé

Chloé, rédactrice en chef aguerrie, anime L'Indécapant avec expertise. Pionnière du jeu vidéo, elle critique et décrypte les tendances depuis plus de vingt ans.

Partagez votre avis