Le meilleur général d’Amérique : L’Ukraine n’a plus que 45 jours pour se battre

UIl reste à la Ukraine jusqu’à 45 jours avant que les conditions météorologiques ne commencent à entraver la contre-offensive visant à chasser les forces d’invasion russes du pays.

C’est ce qu’a déclaré dimanche le plus haut général américain, Mark Milley, dans une interview accordée à la BBC.

« Il reste encore un temps raisonnable – probablement entre 30 et 45 jours de combat – et les Ukrainiens ne sont donc pas au bout de leurs peines :

« Il y a des batailles qui ne sont pas terminées… ils n’ont pas terminé la partie combat de ce qu’ils essaient d’accomplir ».

Dans la même interview, Milley admet que la contre-offensive a été plus lente que prévu, mais que des combats acharnés sont toujours en cours.

La contre-offensive n’a jusqu’à présent donné lieu qu’à des progrès mineurs, mais les généraux ukrainiens affirment avoir percé la première ligne de défense russe au sud.

« J’ai dit au début de cette guerre qu’elle serait longue, lente, difficile et meurtrière, et c’est exactement ce qu’elle est », déclare Milley.

Dans la même interview, Tony Radakin, le chef des forces armées britanniques, déclare que « l’Ukraine gagne et la Russie perd ».

Il ajoute que l’Ukraine progresse et a regagné environ 50 % du territoire assiégé par la Russie.

Les forces ukrainiennes ont progressé sur la ligne de front au sud au cours de la semaine dernière. C’est ce qu’a déclaré le président ukrainien Volodymyr Zelenskyj dimanche soir.

« Au cours des sept derniers jours, nous avons progressé dans le secteur de Tavria (au sud, ndlr) », a déclaré le président dans son discours quotidien du soir.

Il est difficile de se faire une idée complète de la ligne de front dans la guerre en cours en Ukraine. Comme pour le nombre de morts, par exemple, les rapports des parties belligérantes sont souvent divergents.

L’un des principaux généraux ukrainiens dans le sud, le général Oleksandr Tarnavskiy, a déclaré au journal britannique The Observer que l’Ukraine gagnait du terrain.

Des drones au-dessus de la Russie

Selon le président ukrainien Volodymyr Zelenskyj, les forces ukrainiennes ont progressé sur la ligne de front au sud au cours de la semaine dernière.

Il a déclaré cela dimanche soir.

« Au cours des sept derniers jours, nous avons progressé dans le secteur de Tavria (sud, ndlr) », a déclaré le président dans son discours quotidien du soir.

Il n’a pas précisé l’ampleur de ces progrès.

Il a toutefois ajouté qu’il y avait également de l’activité dans la ville orientale de Bakhmut :

« Il y a aussi du mouvement dans le secteur de Bakhmut. Oui, il y a du mouvement ».

Dans la nuit de lundi à mardi, les systèmes de défense aérienne russes ont détruit deux drones lancés par l’Ukraine. L’incident s’est produit près de la frontière avec l’Ukraine, dans la région russe de Belgorod.

C’est ce qu’a annoncé le ministère russe de la Défense sur la messagerie Telegram, selon l’agence de presse AFP.

Selon le gouverneur local de la région, Vyacheslav Gladkov, personne n’a été blessé lors de la destruction des drones.

« Les fragments de l’un des drones sont tombés sur une route près d’un immeuble résidentiel privé. Les services d’urgence sont sur place », écrit-il sur Telegram.

Depuis que l’Ukraine a lancé une contre-offensive début juin, la Russie a subi une vague d’attaques de drones au cours des derniers mois.

Ces attaques ont endommagé des bâtiments, y compris dans la capitale du pays, Moscou.

Les autorités russes ont minimisé l’importance des attentats.

Dimanche matin, le ministère russe de la défense a affirmé avoir détruit huit drones envoyés par l’Ukraine. Cela se serait produit près de la péninsule de Crimée annexée par la Russie.

Jeudi soir, deux drones ukrainiens ont été détruits au-dessus de la ville de Rostov, dans le sud-ouest de la Russie. La ville est un centre opérationnel important pour l’armée russe dans la guerre.

L’un des drones est tombé dans le centre historique de la ville portuaire, près du quartier général de l’armée.

Chloé

Chloé, rédactrice en chef aguerrie, anime L'Indécapant avec expertise. Pionnière du jeu vidéo, elle critique et décrypte les tendances depuis plus de vingt ans.

Partagez votre avis