Conférence de presse à 21h00 : Un robot sous-marin télécommandé trouve des débris dans la zone où le sous-marin « Titan » a disparu

Un robot sous-marin télécommandé a trouvé des débris dans la zone proche du « Titanic » où le sous-marin « Titan » a disparu.

Les garde-côtes américains l’ont annoncé jeudi sur Twitter.

Les experts mènent actuellement une enquête plus approfondie, selon les garde-côtes.

Une conférence de presse se tiendra jeudi à 21h00 CET pour discuter de la dernière découverte.

L’amiral John Mauger, qui dirige les recherches, et le capitaine Jamie Frederick assisteront à la conférence de presse.

Des robots sous-marins télécommandés ont été envoyés dans les profondeurs pour fouiller les fonds marins dans la zone où se trouve l’épave du « Titanic ». Les robots sont équipés de caméras et de sonars.

C’est l’un de ces robots qui a permis de découvrir les débris, selon un communiqué des garde-côtes.

Le sous-marin ‘Titan’, avec cinq personnes à bord, a commencé sa descente vers l’épave du ‘Titanic’ vers 08h00 heure locale dimanche.

Le sous-marin devait revenir à la surface environ sept heures après avoir mis le cap sur l’épave du « Titanic », selon les garde-côtes américains.

Cependant, le sous-marin de 6,5 mètres de long a perdu le signal vers le navire-mère moins de deux heures après sa descente.

L’épave du « Titanic » repose à une profondeur d’environ 3 800 mètres. La pression de l’eau y est énorme.

C’est l’équivalent de deux éléphants adultes qui se tiendraient sur l’ongle de votre pouce », a expliqué Dik Barton, vétéran de la plongée et connaisseur du « Titanic », à la BBC.

« Si quelque chose tourne mal, cela tourne mal très rapidement », a-t-il déclaré mercredi.

Outre les robots télécommandés, plusieurs navires et avions participent aux recherches du sous-marin disparu.

Chloé

Chloé, rédactrice en chef aguerrie, anime L'Indécapant avec expertise. Pionnière du jeu vidéo, elle critique et décrypte les tendances depuis plus de vingt ans.

Partagez votre avis