Cinq citoyens américains libérés de prison en Iran

Cinq citoyens américains emprisonnés en Iran ont été libérés de leur prison et sont désormais assignés à résidence, selon un avocat américain. Leur libération fait l’objet de négociations, rapportent dpa et Reuters.

Reuters écrit que les Américains restent en résidence surveillée pendant que les négociations sur leur rapatriement se poursuivent. Les Américains ont été libérés de la tristement célèbre prison d’Evin à Téhéran, la capitale de l’Iran, et placés dans une maison dont l’adresse n’a pas été révélée. Le New York Times rapporte que les États-Unis sont parvenus à un accord avec l’Iran pour permettre aux cinq prisonniers américains de quitter l’Iran.

Trois des Américains sont nommés. Il s’agit de Siamak Namazi, Emad Shargi et Morad Tahbaz, qui, selon les médias, ont tous été emprisonnés sur la base d’accusations d’espionnage non fondées.

Selon le New York Times, la première étape de l’accord a consisté pour l’Iran à libérer les prisonniers américains et à les assigner à résidence après deux ans de négociations à huis clos.

« Nous avons reçu la confirmation que l’Iran a libéré cinq prisonniers américains qui étaient injustement détenus », a déclaré Adrienne Watson, porte-parole du Conseil national de sécurité.

« Les Américains n’auraient jamais dû être détenus. Nous continuons à suivre leur état de santé d’aussi près que possible. Les négociations se poursuivent et sont très fragiles », poursuit-elle.

Chloé

Chloé, rédactrice en chef aguerrie, anime L'Indécapant avec expertise. Pionnière du jeu vidéo, elle critique et décrypte les tendances depuis plus de vingt ans.

Partagez votre avis