Montpellier - Un chèque de 10000 € pour financer la base nationale de recensement des cancers du cerveau

Montpellier - Un chèque de 10000 € pour financer la base nationale de recensement des cancers du cerveau

Montpellier - Un chèque de 10000 € pour financer la base nationale de recensement des cancers du cerveau

Par Association des étoiles dans la mer, le 17 Février 2021

Lundi 15 février 2021, l'association “Des étoiles dans la mer” a remis un chèque de 10000 € au Groupe de neuro-oncologie du Languedoc-Roussillon grâce aux dons récoltés et aux actions menées tout au long de l’année 2020. Cette somme sera allouée à la “French Brain Tumor Database” qui recense depuis Montpellier les tumeurs primitives du système nerveux central sur l’ensemble du territoire français.

“Après avoir alloué 20 000 € le mois dernier au fonds Guilhem pour contribuer au financement du matériel de recherche sur le cancer du cerveau, nous souhaitions affirmer notre soutien en faveur d’un autre aspect essentiel dans le combat contre la maladie : le recensement des cas au niveau national des tumeurs primitives du système nerveux central ” explique Laëtitia CLABÉ, présidente de l’association “Des étoiles dans la Mer”, une association montpelliéraine engagée dans la lutte contre le glioblastome, maladie incurable, et qui est la tumeur maligne cérébrale la plus fréquente. Un chèque de 10 000 € a ainsi été remis lundi 15 février par Laetitia CLABE, présidente de l'association Des étoiles dans la Mer au Groupe de neuro-oncologie du Languedoc-Roussillon en présence du Dr Luc BAUCHET, du Pr Valérie RIGAU.

UNE BASE EXHAUSTIVE DES CAS
Créée il y a une dizaine d’années par le Groupe de neuro-oncologie du Languedoc-Roussillon, cette base de données a pour ambition de recenser l’ensemble des cas de tumeurs du cerveau en France. “L’objectif de ce travail est de rassembler le maximum de données épidémiologiques pour suivre de manière détaillée l’évolution du nombre de cas et de croiser ces données avec d’autres informations telles que le lieux de vie des patients” détaille le Dr Luc Bauchet, neuro-chirurgien et chercheur au CHU de Montpellier. A l’horizon de 5 ou 6 ans, la “French Brain Tumor Database” rassemblera tous les cas français de tumeurs du cerveau, notamment les cas de glioblastome, la forme la plus grave et la plus courante de tumeurs primitives du système nerveux central. “Concrètement, cet outil permettra d’en savoir plus sur les causes potentielles de ces tumeurs cérébrales, qu’elles soient liées à des critères tels que l’environnement ou la génétique” conclut-il. 

GLIOBLASTOME ET TUMEURS CÉRÉBRALES : UNE ÉTUDE INQUIÉTANTE
Une étude du Dr. Luc Bauchet, menée de janvier 2006  à décembre 2015 sur le nombre de tumeurs cérébrales dans le sud-ouest de la France, notamment dans les départements 64 et 65, souligne un nombre plus élevé de certaines tumeurs par rapport à la moyenne française et particulièrement pour les glioblastomes. Au terme de cette étude, il apparaît indispensable  d'avoir une meilleure connaissance du nombre de  chaque tumeur selon les régions pour avancer sur les causes et les risques de ces pathologies.
Répartition géographique des tumeurs primitives du système nerveux central dans le sud-ouest de la France, Luc Bauchet, version 18/06/2020.

A propos de l’association “Des étoiles dans la Mer”
Association loi 1901 créée par la juvignacoise Laëtitia Clabé en 2018, “Des étoiles dans la mer” poursuit un triple objectif : financer la recherche médicale, aider et soutenir les familles et sensibiliser l’opinion publique au glioblastome. Porteuse d’espoir pour de nombreux malades et leur famille, son initiative connaît désormais un véritable engouement  en France et en Suisse où les actions se multiplient.

A suivre sur Facebook

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI