Montpellier - Des professeurs inquiets signent une tribune.

Montpellier - Des professeurs inquiets signent une tribune.

Montpellier - Des professeurs inquiets signent une tribune.

Par Audrey Marc, initiatrice de l'appel, professeur d'histoire-géographie au lycée Joffre de Montpellier., le 13 Janvier 2021

Tribune de professeurs de l’Hérault

Professeurs d’histoire-géographie et d’autres disciplines dans l’Hérault, nous sommes inquiets de l’utilisation qui est faite des problématiques liées à la laïcité et de l’introduction de ces questions au sein de nos établissements, de l’extérieur, par des responsables politiques. Ceci a eu lieu dans des établissements à Montpellier, où des élus sont intervenus. D’autres débats de ce type sont en préparation.

En effet, nous estimons que les éventuels éclaircissements quant à la notion de laïcité ne peuvent relever que du travail du professeur, dans le cadre de l’école publique et des lois de la République, et non de l’intervention de responsables politiques. Nous souhaitons également que l’institution scolaire soit préservée des débats impulsés en son sein par ces mêmes responsables.

Comment des élèves, parfois très jeunes, peuvent-ils avoir un point de vue abouti sur des questions souvent complexes, largement utilisées par les politiques de tout bord ?

Nous sommes des enseignants, nous sommes amenés à traiter de questions en relations avec nos disciplines, qui peuvent parfois susciter des interrogations, nous n’avons donc pas besoin que des élus viennent, avec l’autorité de leur fonction, semer des éléments subjectifs qui leur sont propres.

Ainsi, nous ne souhaitons pas que des maires, de quelque couleur politique qu’ils soient, viennent dans nos établissements pour y développer leur point de vue sur ce que doit être la laïcité ou ce qu’elle ne doit pas être.

Si des notions doivent être enseignées, c’est à nous de le faire. Pour les débats politiques, les espaces qui y sont dévolus sont suffisamment vastes, nul besoin de les mener au sein des collèges et des lycées du département.

L’Education nationale a besoin de moyens, de postes, d’encadrement. Que des élus soutiennent le combat pour la création de postes à hauteur des besoins, qu’ils se prononcent pour que l’argent public aille à l’école publique et à elle seule, c’est légitime. Mais nous ne
souhaitons pas que des débats politiques soient imposés dans nos établissements, surtout au vu de la manière dont la laïcité peut être utilisée à mauvais escient, en particulier pour stigmatiser une partie de nos élèves, qui doivent pouvoir jouir de leur liberté de conscience sans avoir à en rendre compte ou à être désignés.

Comme l’a justement rappelé Richard Ferrand, « l’école, ce n’est pas la démocratie participative », ce n’est pas le lieu où élus, parents d’élèves, groupes de pression, associations voire entreprises privées, s’insèrent pour nous dire ce que nous avons à enseigner, ou pour trouver une tribune qu’ils n’auraient pas ailleurs.

L’école doit rester le lieu de transmission des savoirs et connaissances.

Premiers signataires :
Amit Bellicha, professeur de mathématiques et cinéma audiovisuel, Christophe Benoit, professeur d’histoire-géographie, Elisa Colomar, professeur de lettres modernes, Julien Colet, professeur d’histoire-géographie, Agathe Deprez, professeur d’espagnol, Sarah Estime,
professeure d’anglais, Lise Frésard, professeur d’histoire-géographie, Emmanuel Galice, professeur d’anglais, Jean-Marc Guerre, professeur de mathématiques, Charlotte Géhin, professeur d’économie gestion, Nadine Guicheteau, professeur de lettres modernes, Audrey Marc, professeur d’histoire-géographie, Sylvie Marra, professeur d’allemand, Isabelle Marchesi, professeur d’histoire-géographie, Jean-Baptiste Navlet, professeur de lettres classiques, Muriel Navarro, professeur d’EPS, Marie-Hélène Paux, professeur d’éducation musicale, Luis Ventura, professeur d’espagnol.

Audrey Marc, initiatrice de l'appel, professeur d'histoire-géographie au lycée Joffre de Montpellier. (13-01-21)

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI