Béziers - Effondrement de la démocratie participative par le Comité biterrois du MNLE

Béziers - Effondrement de la démocratie participative par le Comité biterrois du MNLE

Béziers - Effondrement de la démocratie participative par le Comité biterrois du MNLE

Par Robert CLAVIJO - Mouvement national de lutte pour l’environnement, le 21 Novembre 2020

EFFONDREMENT DE LA DEMOCRATIE PARTICIPATIVE

Ceux d’entre vous qui se sont plongés dans le dossier d’enquête publique sur la révision du plan local d’urbanisme (PLU) de Béziers ont constaté que ce dossier est très instructif mais aussi à quel point il est lourd et indigeste.

Or simultanément une autre enquête publique avait lieu sur un autre sujet tout aussi lourd et indigeste : l’actualisation du zonage d’assainissement dans la commune de Béziers. Le zonage d’assainissement définit comment les eaux usées (issues des WC, des baignoires, des éviers , des lavabos, des hôpitaux, des cliniques et des autres entreprises) doivent être collectées et traitées. Les 2 enquêtes publiques se sont déroulées exactement en même temps (du 12/10 au 13/11) et avec le même commissaire-enquêteur.

A tout cela s’ajoutait la concertation publique sur le projet de studio et de parc d’attraction cinématographiques à Bayssan. Cette concertation se terminait le 14/11 donc, à un jour près, en même temps que les 2 enquêtes publiques. 3 lourds dossiers à avaler ensemble.

Les citoyens qui ont une activité professionnelle et qui ont des obligations familiales peuvent-ils sur leurs quelques heures de loisir assimiler 3 gros dossiers très riches et très complexes ? Ils n’en ont évidemment pas le temps.

Ces 3 consultations des citoyens auraient dû avoir lieu l’une après l’autre et pas simultanément .

Nous avons fait cette observation au commissaire-enquêteur. De notre entretien il ressort que les enquêtes publiques , mal vues par le pouvoir politique, sont menacées de disparaître. Elles sont la seule occasion pour les citoyens d’être consultés sur les grands projets mais cet unique créneau d’intervention citoyenne c’est encore trop aux yeux des princes qui nous gouvernent. Aux termes de la Constitution, loi suprême de la République, « la souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum. » ( article 3) Mais les élus n’organisent jamais de référendum, confisquant ainsi un pouvoir qui ne leur appartient pas. Ils ne consultent jamais les citoyens sauf quand la loi impose une enquête publique e t nous venons de voir à Béziers comment on peut saboter les enquêtes publiques pour en détourner, en dégoûter les citoyens.


L’INDECAPANT – L’EXPRESSION LIBRE

La liberté d’opinion associée à la liberté d’expression sont deux libertés politiques premières  qui font partie des libertés fondamentales de la presse.

Depuis sa création L’INDECAPANT a eu pour vocation d’offrir cet espace de liberté à TOUTES les formations politiques et associations  désireuses de faire entendre leurs voix dans le respect des règles démocratiques. 

 “La liberté des uns s’arrête où commence celle des autres.”

La rubrique « LIBRE EXPRESSION »  des sites propriétés du Groupe ACTU DIRECT est une  faculté offerte aux personnes physiques ou morales étrangères à notre site pour publier des textes sous leur seule responsabilité.

Ces textes doivent être nommément signés.

Nos sites offrent ainsi un espace de libre propos pluriel qui contribue au débat ouvert à TOUTES les expressions.

Ces textes n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent ni la pensée, ni la ligne éditoriale de nos sites ou de ses responsables.

Si un article de cette rubrique vous semble diffamatoire vous pouvez exercez une demande de retrait : Nous suspendrions immédiatement à titre de précaution conservatoire sa diffusion.

L’INDECAPANT vous offre la possibilité de diffuser votre actualité à TOUS en totale indépendance via ce formulaire

Robert CLAVIJO - Mouvement national de lutte pour l’environnement (21-11-20)

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI