Hérault - Le Mouvement de la ruralité demande la réouverture des petits commerces au 28 novembre

Hérault - Le Mouvement de la ruralité demande la réouverture des petits commerces au 28 novembre

Hérault - Le Mouvement de la ruralité demande la réouverture des petits commerces au 28 novembre

Par Le Mouvement de la Ruralité 34, le 14 Novembre 2020

Le Mouvement de la Ruralité constate que le discours du Premier ministre ravive à juste titre la colère des petits commerçants. La décision de prolonger la fermeture des commerces « non essentiels » est difficile de comprendre pour les commerçants qui ne sont en aucun cas responsables de la contamination. Eux qui ont toutes les mesures barrières en place : masques, distances physiques, gel, plexiglas…

Eux qui étaient prêts à encore faire des concessions avec la mise en place d’un nombre limité de clients dans leurs magasins. La sanction est tombée, ouverture potentielle au 1er décembre !

Ce deuxième confinement est un coup de grâce porté à ces professionnels qui ont résisté tant bien que mal au premier. D’autant plus quand ils ont l’interdiction d’exercer dans cette période cruciale de fin d’année où ils réalisent habituellement leur meilleur chiffre d’affaires.

Nos petits commerces, avec ou sans salariés, et les indépendants sont ESSENTIELS à la vie de nos territoires. Ils ne doivent pas être méprisés et encore moins sacrifiés, comme c’est le cas aujourd’hui. Ils doivent avoir un peu plus de visibilité pour envisager l’avenir afin de ne pas mettre la clé sous la porte et rejoindre implacablement la longue liste des dépôts de bilan et des chômeurs.  

Devant cette décision inique, qui favorise scandaleusement les grandes surfaces, les GAFA et autres distributeurs en ligne, le Mouvement de la ruralité lance un appel à la raison au gouvernement Castex, pour essayer de sauver nos petits commerces de proximité, en demandant une ouverture anticipée au samedi 28 novembre. Cela permettrait d’avoir à minima quatre week-ends complets essentiels avant les fêtes de fin d’année pour réaliser un chiffre d’affaires plus important qui limiterait quelque peu les dégâts financiers… 

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI