Sérignan - Frédéric Lacas : " le vrai visage de la gouvernance de l'Agglo ! "

Sérignan - Frédéric Lacas :   le vrai visage de la gouvernance de l'Agglo !

Sérignan - Frédéric Lacas : " le vrai visage de la gouvernance de l'Agglo ! "

Par Frédéric Lacas - Ville de Sérignan, le 24 Octobre 2020

NOUVELLE AGGLO : ÉGALITÉ, ÉQUITÉ ABANDONNÉES !

" L’action de ces coquins était si lâche que c’eût été y prendre part que de ne pas s’y opposer." Molière, Dom Juan.

Depuis la fondation de la Communauté d’Agglomération Béziers Méditerranée en 2002, il a toujours été attribué, dans un souci d’égalité et d’équité, les mêmes fonctions, les mêmes droits et la même légitimité à tous les maires quelles que soient leurs opinions ou la taille de leur commune. Du fait même de leur élection au suffrage universel, ils recevaient une fonction décisionnelle de vice-président ou de conseiller délégué.

Pour mémoire, même s’ils étaient opposants à la gouvernance sur la forme, Robert Ménard, Robert Gély et Gérard Gauthier ont bénéficié des mêmes fonctions et droits et d’une vice-présidence à part entière et ont d’ailleurs voté "pour" 99,9% des délibérations du mandat 2014-2020. Comme mon prédécesseur Raymond Couderc, j’ai tenu pendant ma présidence à défendre cette vision respectueuse de notre assemblée communautaire et de ces valeurs républicaines.

Depuis son élection, le nouveau président d’Agglo, alors qu’il avait promis l’apaisement, l’égalité, la fraternité et de ne pas faire de politique politicienne, n’a cessé de faire l’inverse. En effet, dès cette élection, il n’a désigné que 8 vice-présidents, ceux qui ont voté pour lui, les récompensant en augmentant de façon conséquente leur indemnité. Il a donc sciemment introduit dans notre assemblée territoriale les ferments de la division.

Le résultat des 35 voix à l’élection pour la présidence a été constitué par les 25 voix des élus majoritaires de Béziers, additionnées de celles des 7 maires et de leurs 3 conseillers ayant adhéré à cet arrangement contre l’esprit communautaire. Il m’avait été révélé, la veille, par Gérard Abella, le maire de Boujan-sur-Libron. Je n’ai donc pas été surpris.

Voilà ce qu’est aujourd’hui le vrai visage de la gouvernance de l’Agglo.

Gérard Biola, maire de Bassan, Gérard Boyer, maire de Coulobres, Christophe Llop, maire d’Espondeilhan, Jean Claude Renaud, maire de Lignan-sur-Orb, Bernard Auriol, maire de Sauvian, Daniel Ballester, maire de Valras-Plage, Michel Loup, maire de Valros et moi-même à Sérignan condamnons cette exclusion de 8 maires et l’éviction de plus des 24 000 habitants qu’ils représentent, des instances décisionnelles de l’Agglo.

Nous nous sommes donc constitués en groupe de vigilance et avons été rejoints par les deux élus minoritaires de Béziers, Pascal Resplandy et Nicolas Cossange. Les adjoints ou les conseillers municipaux élus par nos populations complètent évidemment notre groupe : Nathalia Petitjean pour Lignan-sur-Orb, Marie Giméno et Yannick Allègre pour Sauvian, Roselyne Pesteil, Cathy Cianni et Jacques Dupin pour Sérignan, Florence Taillades pour Valras-Plage.

Nous ne nous opposerons pas de manière systématique, nous ne recherchons pas l’agitation médiatique. Nous dénoncerons toutefois au moment que nous jugerons le plus opportun les dérives et les mensonges, déjà légion, de notre gouvernance bancale tout en sachant conserver notre liberté individuelle. La politique politicienne dans ce qu’elle a de plus rebutant a fait irruption dans notre quotidien, nous le déplorons mais vous pouvez compter sur nous pour faire entendre de manière responsable notre différence.

À suivre…

Frédéric Lacas

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI