Hérault - André Deljarry écrit à Olivier Véran pour défendre l'activité économique des salles de sport

Hérault - André Deljarry écrit à Olivier Véran pour défendre l'activité économique des salles de sport

Hérault - André Deljarry écrit à Olivier Véran pour défendre l'activité économique des salles de sport

Par André DELJARRY, Président de la CCI Hérault, 1er Vice-Président de la CCI Occitanie, le 29 Septembre 2020

L’évolution récente de la situation sanitaire fait aujourd’hui du département de l’Hérault une « zone rouge », plaçant 3 intercommunalités en « zone d’alerte renforcée », impliquant notamment la fermeture des salles de sport.

Parmi les nouvelles restrictions mises en place par le Préfet de l’Hérault, le cas des clubs et salles de sport a attiré toute l’attention de la CCI Hérault.

André Deljarry, Président de la CCI Hérault, 1er Vice-Président de la CCI Occitanie, a donc écrit hier lundi 28 septembre à Olivier Véran, Ministre des Solidarités et de la Santé. Sont concernés sur notre département, 120 établissements pour plus de 1 500 emplois. Leur fermeture aurait des conséquences dramatiques sur l’activité de notre territoire.

André Deljarry a rappelé dans son courrier les protocoles sanitaires déjà mis en place dans ces établissements et appliqués de façon drastique : plexiglass entre les machines, nettoyage des machines et matériels entre deux utilisations, masques obligatoires, gel à disposition, fermeture des vestiaires, rassemblements interdits, …

De fait, ces espaces sont sûrs ; alors pourquoi opter pour une logique de fermeture ?

Force est de constater que les salles et les clubs de sport ne sont pas des lieux plus à risque que d’autres et la pratique sportive est un atout pour la santé et l’immunité.

« Lors de la réouverture de ces établissements, les professionnels du secteur se sont employés à mettre en œuvre, de façon rigoureuse, le protocole sanitaire rédigé en collaboration avec le Ministère des Sports et validé par le Ministère de la Santé. Pour toutes ces raisons, nous souhaitons qu’une concertation, la plus rapide possible, soit engagée entre le Gouvernement et les différents acteurs de la profession. Plusieurs centaines voire milliers d’emplois sont en jeu alors même que des mesures moins drastiques ont été décidées pour des secteurs d’activité plus exposés à la pandémie. C’est le cas par exemple des transports publics aux heures de pointes » souligne le Président de la CCI dans son courrier

Ce courrier a également été adressé à Gérald DARMANIN, Ministre de l’Intérieur, Bruno LEMAIRE, Ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance et Alain GRISET, Ministre délégué auprès du ministre de l’Économie, des Finances

André DELJARRY, Président de la CCI Hérault, 1er Vice-Président de la CCI Occitanie (29-09-20)

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI