Hérault - Le Sénateur Henri CABANEL présente sa liste et ses projets

Hérault - Le Sénateur Henri CABANEL présente sa liste et ses projets

Hérault - Le Sénateur Henri CABANEL présente sa liste et ses projets

Par Henri CABANEL, le 14 Septembre 2020

« J’ai déposé en Préfecture ma liste composée de :

  • Henri CABANEL, sénateur de l’Hérault, 61 ans, viticulteur
  • Véronique FABRY, Maire-adjointe à Saint-Jean-de-Vedas : 63 ans-Infirmière retraitée
  • Éric GASIGLIA, Conseiller municipal à Entre-Vignes : 57 ans-Dirigeant PME
  • Laurie GOMEZ, Maire de Oupia : 42 ans-Professeure des écoles
  • Stéphane SIMON, Conseiller municipal de Puéchabon dont il a été le maire de 2014 à 2020 : 49 ans - Responsable logistique et Moyens Généraux
  • Myriam SABATIER, Maire de Rouet : 58 ans-Professeur de lycée

Cette liste se présente SANS ÉTIQUETTE, contrairement à ce qui a été dit dans certains médias.

J’ai quitté le PS en avril 2019 et je n’ai pas l’étiquette RDSE (Rassemblement Démocratique Social et Européen) puisque le RDSE n’est absolument pas un parti politique mais le groupe au sein duquel je
suis inscrit au Sénat.

Ma liste est composée volontairement de 2 maires femmes et d’élus municipaux car j’ai voulu rendre hommage à l’engagement quasi bénévole des équipes qui entourent au quotidien les
maires.

Ma candidature est dans la continuité de mon mandat.

Des valeurs : Humanisme, Ténacité, Indépendance

Une méthode :

> Proximité / Être au contact : toujours pas de permanence mais des rendez-vous dans les
communes.
> Courroie de transmission entre le local et le national / Créer du lien : mêmes outils que pendant
mon premier mandat :

  • Des focus sur les textes de loi envoyés en amont pour recueillir idées, réflexions du terrain... et déposer des amendements.
  • Des enquêtes pour coller aux besoins des maires.
  • Des groupes de travail transpartisans car l’Hérault ne peut se scléroser avec des œillères politiques : les élus dépassent les clivages au sein de leurs communes, dans leurs structures... les parlementaires doivent faire pareil et voter pour l’intérêt commun et non par posture ou contre des idéologies.

De 2014 à 2020, j’ai, par exemple, porté dans l’hémicycle le statut de l’élu (avec une Proposition de loi), l’obligation du casier vierge pour les candidats à des élections (avec une Proposition de loi), la démocratie participative (Président de la Mission Sénatoriale en 2017 : Démocratie représentative, participative et paritaire), la nécessité assurantielle en agriculture face aux aléas climatiques (Avec une Proposition de résolution), la prévention du suicide en agriculture (avec une Proposition de loi et
je suis actuellement rapporteur d’un groupe de travail)...

Des projets :

> Aboutir à une loi sur le statut de l’élu.
> Alléger concrètement la lourdeur administrative avec, par exemple, une administration pilote pour les demandes de subvention ou d’autorisation, éviter la multiplication de dossiers, les contradictions dans les réponses et donc favoriser une instruction plus efficiente et plus rapide
> Légiférer sur le foncier agricole pour préserver des terres souvent irriguées et ainsi faciliter l’installation des jeunes, les circuits courts...
> Favoriser l’expérimentation pour s’adapter aux spécificités locales
> Exiger un casier vierge pour toute candidature
> Soutenir le civisme et l’engagement citoyen via un travail avec les jeunes et les élus

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI