Frontignan - Une transition budgétaire dynamique et assumée

Frontignan - Une transition budgétaire dynamique et assumée

Frontignan - Une transition budgétaire dynamique et assumée

Par Ville de Frontignan, le 31 Juillet 2020

Dans un contexte inédit de crise sanitaire et économique mondiale, le conseil municipal du 29 juillet, notamment consacré au bilan de l’année écoulée et au débat d’orientation budgétaire, aura permis à la nouvelle équipe d’affirmer sa volonté de poursuivre certains grands axes déjà initiés tout en les marquant d’une empreinte innovante et ambitieuse !

Après le traditionnel vote des procès-verbaux des précédents exercices, la séance a débuté par les votes du compte administratif les autres bilans et les rapports de l’exercice 2019. Ce qui aurait dû être administré par la précédente équipe municipale l’a finalement été par la nouvelle en raison du confinement. « On ne pourra mesurer les effets des engagements de la nouvelle équipe municipale qu’en 2021 », a rappelé Mme Sala la nouvelle maire adjointe déléguée aux finances, qui a mené une présentation dynamique et pédagogique.

A noter également que, malgré une baisse constante des recettes depuis 2014, en partie due à la suppression des emploi aidés/CAE (-200 000€ sur l’année 2020 et -700 000 € au total), à la baisse de dotation de l’Etat (stabilisée cette année mais estimée à -1,6 M€ entre 2014 et 2018), auxquelles s’ajoute cette année la suppression de la taxe d’habitation (-400 000 €), la capacité d’autofinancement de la commune redevient positive, soit 1,5 M€. On notera aussi la stabilité des charges de personnel (+ 0,56%) et de la dette par habitant (1251 €/habitant), bien en deçà d’autres communes voisines.

  • Le budget global de près de 51M€ a été voté autour de quatre orientations motivées par les objectifs politiques suivants :
  • La maîtrise des dépenses de fonctionnement
  • La stabilisation des taux d’imposition et des tarifs municipaux
  • La maîtrise du niveau d’endettement de la commune
  • Une politique d’investissement
  • Pas d’augmentation des impôts locaux

Le conseil a notamment voté le gel des taux d'imposition 2020, indexés sur l’année précédente, soit à 36,95% pour le foncier bâti et 124,25% pour les non bâtis, comme l’avait promis le maire.

Des investissements pour tous

En 2020, les crédits nouveaux qui seront inscrits (hors report) à hauteur de 5,6 M€, porteront sur les principales opérations d’investissement suivantes :

Des travaux d’amélioration de la sécurité routière et de la voirie communale dans le cadre des grands projets et du plan action voirie à hauteur d’environ 1,7 M € comprenant notamment :

  • Le réaménagement de la Rue Cinsault pour un montant total de 350 000 € ;
  • L’aménagement de la 1e tranche du Parking de la Gare de marchandises pour 400 000 € (AP/CP) ;
  • L’aménagement de la voirie ZAC des Pielles pour une enveloppe de 310 000 € ;
  • Des travaux de mise en accessibilité de la voirie et en matière de déplacement modes doux, comme la réduction des voies et notamment la création d’une piste cyclable sur l’avenue Maréchal Juin, pour un montant de 310 000 €.
  • Des travaux d’aménagement et d’équipements des espaces publics ainsi que des acquisitions foncières à hauteur de 2,1 M €, comprenant notamment :
  • Le lancement de l’opération « cœur de ville », projet phare de la nouvelle équipe municipale pour laquelle une enveloppe d’environ 700 000 € ;
  • Une enveloppe de 45 000 € pour la plantation d’arbres dans le cadre du Plan action espaces verts ;
  • Le début du réaménagement de l’ancien bâtiment San Remo Pesca en locaux de stockage des services techniques de la ville, pour un montant de 110 000 € sur 2020 (AP/CP) ;
  • Une enveloppe de 26 000 € allouée aux comités de quartier pour des travaux courants ;
  • Divers travaux d’entretien courant de la voirie, des espaces verts, d’amélioration de l’éclairage public pour un montant de 370 000 € ;
  • La restructuration des archives et les aménagements de la Maison Mathieu à hauteur de 300 000 € ;
  • La réfection d’une partie des toitures de l’école Anatole France et des Terres Blanches, pour 100 000 € ;
  • La fin des travaux pour des projets en cours pour environ 150 000€ (Logement gardien Ferrari, travaux Cinémistral, crèche Frontignan, vidéo protection, maison des loisirs créatifs …).
  • Des opérations courantes d’entretien des bâtiments, de mise en accessibilité, d’achat de matériel, matériel roulant et de mobilier pour 1,8 M €.

Budget annexe du port

Le nouveau maire adjoint délégué aux espaces portuaires et balnéaires, Jean Louis Molto, a, quant à lui présenté un budget annexe du port maîtrisé autour d’un vaste projet de restructuration et de modernisation estimé à 4 660 743€. Il est destiné à augmenter la capacité d’accueil d’une centaine de postes d’accostage supplémentaires (de 603 à 750 anneaux) et à proposer des services de qualité en tenant compte

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI