Montpellier - Tout pour l'écologie punitive mais rien contre l'insécurité !

Montpellier - Tout pour l'écologie punitive mais rien contre l'insécurité !

Montpellier - Tout pour l'écologie punitive mais rien contre l'insécurité !

Par Thierry TEULADE , le 29 Juillet 2020

A peine entré dans le dur de la gestion de Montpellier, déjà les 1ères failles apparaissent :

1) Affaire 24 : Instauration d’un menu végétarien pour toutes et pour tous au delà de l’option végétarienne quotidienne dans les menus des restaurants scolaires de la ville : Et hop, c’est la liberté de choix qui s’évapore à Montpellier, notre nouveau Maire rend obligatoire un menu végétarien pour les jeunes montpelliérains.

Certes, l'article L. 230-5 du Code rural et de la pêche maritime pour favoriser l’accès à une alimentation saine et une diversification des sources de protéines impose au moins une fois par semaine de proposer un menu végétarien.

Mais cette obligation était déjà remplie par l’option végétarienne quotidienne permettant à chacun de choisir librement de consommer végétarien ou pas, laissant aux parents de convaincre ou pas, leurs enfants de faire œuvre d’écologie.

Une fois par semaine, nos enfants n’auront pas d’autre choix, ce sera menu végétarien.

J’appelle Michael DELAFOSSE à garder son sang froid, l’écologie, la lutte contre l’élevage intensif et le respect du bien être animal se conjuguent avec le respect des libertés individuelles et des choix d’éducation.

J’appelle Michael DELAFOOSE à retirer cette délibération liberticide qui entrave la liberté de choix des montpelliérains.

Sinon elle se verrait déférée devant le Tribunal Administratif de Montpellier afin que la justice apprenne au nouveau maire de Montpellier l’importance du respect de la liberté de choix dans notre démocratie.

2) Interview France Bleu Hérault – 28 juillet 2020 : « Police de proximité, mineurs isolés, collaboration avec la police municipale, Michaël Delafosse, maire de Montpellier, fait le point sur les mesures qui seront votées jeudi en conseil municipal pour garantir la sécurité des Montpelliérains. »

L’insécurité a été une des thématiques phares de la campagne de Michael DELAFOSSE, dés son élection, ce sont 2 bars à chicha qui ont fait les frais de l’engagement du nouveau maire (Midi Libre du 13 juillet 2020).

Si l’on en croit Michael DELAFOSSE, le Conseil municipal de Montpellier de ce jeudi 30 juillet devait voter sur les moyens et les orientations pour remplir la promesse majeure du nouveau maire de Montpellier. Mais la simple consultation de l’ordre du jour de ce Conseil municipal (https://www.montpellier.fr/233- seances-conseil-municipal.htm) démontrera qu’il n’en est rien.

Rien n’est prévu, aucune déclaration d’intention, aucun vote sur des moyens nouveaux ou redeployés. J’appelle Michael DELAFOSSE à profiter de son état de grâce pour agir et moins communiquer, les montpelliérains n’attendront pas longtemps son bon vouloir et ses déclarations publiques restées lettres mortes. Cela dit, les bars à chicha ont tout à craindre, les autres attendront.

PLUS SIMPLE DE DECRETER UN MENU VEGETARIEN ET DE FERMER 2 BARS A CHICHA QUE DE RESOUDRE LES INCIVILITES ET LE COMPORTEMENT DE CERTAINS MNA, N’EST CE PAS MONSIEUR LE NOUVEAU MAIRE ?

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI