Bessan - Le discours de Stéphane Pépin-Bonet, maire de Bessan, lors du 14 juillet 2020

Bessan - Le discours de Stéphane Pépin-Bonet, maire de Bessan, lors du 14 juillet 2020

Bessan - Le discours de Stéphane Pépin-Bonet, maire de Bessan, lors du 14 juillet 2020

Par Ville de Bessan, le 15 Juillet 2020

Bessanaises, Bessanais,

Nous célébrons aujourd’hui ce qui nous unit. Nous célébrons : ce goût absolu de l’indépendance que l’on appelle LIBERTE ; cette ambition de donner à chacun sa chance que l’on appelle EGALITE et cette détermination à ne laisser personne sur le côté du chemin que l’on appelle FRATERNITE.

Nous le savons tous : notre fête nationale, c'est d'abord, et avant tout, l’union de la nation, l’union d’un peuple autour de valeurs, d’une culture, d’un idéal. Célébrer fidèlement le 14 juillet, c'est célébrer un moment fort de l'Histoire de notre pays. C'est mettre à l'honneur notre République, son drapeau, ses usages et ses rites. C'est rappeler que la Nation Française a fait de cette date une fête dont nous pouvons être fiers. Appartenir à la Nation, c’est respecter le bien commun, cultiver à la fois la responsabilité individuelle et l’intérêt collectif.

Le 14 juillet 1789 est un véritable point de départ, première date où le peuple a modifié le cours de sa propre histoire. En ces temps d'intégrisme, de communautarisme et de populisme, célébrer notre 14 juillet doit être, plus que jamais, l'occasion de nous souvenir que nous disposons, avec la République et la Démocratie, de biens précieux. Pourtant certains piétinent ces valeurs et nous nous devons d’avoir une pensée aujourd’hui pour ce chauffeur de bus de Bayonne et cette jeune gendarme du Lot et Garonne. Ces agressions et violences sont contraires aux fondements même de la République. Ils en ont perdu la vie ne l’oublions pas.

La République, c'est une exigence de citoyenneté. A nous de donner aux générations le goût des saines valeurs républicaines. Elles sont des atouts majeurs qui méritent que l'on se batte pour elles. Là-aussi, j’ai une pensée pour tous les militaires et les personnels engagés à l’extérieur pour nous protéger. Au-delà des militaires, nous avons eu à faire face ces derniers mois à un autre combat : celui contre un virus. Il bouleverse véritablement notre existence et il continue à la chambouler. Pour preuve, c’est ici sur notre nouvelle Promenade, plus spacieuse, que nous nous rassemblons au lieu de la place de la République, où je suis allé déposer une gerbe il y a quelques minutes.

Un premier combat contre le virus a été mené non pas grâce à la liberté, l’égalité ou la fraternité. La SOLIDARITE nous a permis de vaincre. Soyons reconnaissants à tous les soignants qui ont sauvé des vies dans une période les plus tourmentées de notre histoire contemporaine. Nous avons eu la chance dans nos régions méridionales de ne pas être durement touché comme dans le Nord du pays. Restons vigilants et continuons à nous protéger. Nous devons penser à tous les défunts (plus de 30.000 personnes), à leurs familles et leurs proches.

Merci à tous ceux qui les ont accompagnés, à tous ceux qui nous ont guidé durant ces longues semaines d’enfermement ou lors du déconfinement : les médecins, infirmières, aides-soignants, pharmaciens, personnels médicaux de tous ordres dans nos hopitaux, nos ehpads et auprès des personnes handicapées, mais aussi les services publics dont ceux de Bessan, éboueurs, commerçants, agriculteurs, associations, policiers, gendarmes, enseignants, les citoyens bénévoles ayant fabriqué des masques, et les sapeurs-pompiers, toujours présents.

Ils représentent tous la République aujourd’hui. Car la République, c'est une éthique ! Une manière de voir le monde, une espérance et une façon d’agir comme ils l’ont fait et comme ils continuent à le faire.

Le 14 juillet, c'est un normalement un moment privilégié pour faire la fête, parce que la fête fait partie de ces moments d'unité du peuple Français. Cette grande fête populaire n’aura pas eu lieu cette année. Les règles sanitaires indispensables à respecter nous en empêchent. Pour mieux se retrouver plus tard espérons-le. Je remercie Christelle, son équipe, les musiciens et les autres partenaires ayant permis d’admirer cette belle démonstration de danse du soufflet.

Nos traditions ne doivent pas faire les frais du contexte sanitaire. Nous devons nous adapter, en sécurité, pour les faire vivre. Sans nos traditions, pour perdrons nos racines. Sans démocratie républicaine, nous perdrons nos valeurs. Sachons se soutenir, être vigilants, reconnaissants et bienveillants pour continuer à vivre au mieux.

Vive le 14 juillet - Vive la République

Vive la France et vive Bessan !

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI