Hérault - Castelnau-le-Lez – 1er conseil municipal, Mathilde Borne marque fermement le rôle de l'opposition

Hérault - Castelnau-le-Lez – 1er conseil municipal, Mathilde Borne marque fermement le rôle de l'opposition

Hérault - Castelnau-le-Lez – 1er conseil municipal, Mathilde Borne marque fermement le rôle de l'opposition

Par Jacques Burguière pour le groupe d'opposition Ensemble pour Castelnau, le 06 Juillet 2020

L’INDECAPANT – L’EXPRESSION LIBRE

Castelnauviennes et Castelnauviens présents à ce premier conseil municipal mais également à ceux qui nous suivent à distance en direct, je tiens à me présenter au nom des 2700 électrices et électeurs qui ont voté pour notre liste Ensemble pour Castelnau.

J’en profiterai aussi pour revenir sur la campagne électorale, les valeurs et les projets que nous entendons défendre au sein de ce conseil municipal.

Tout d’abord je tiens à remercier au nom de l’équipe EPC les 5 600 votants qui se sont déplacés.

Cet exercice démocratique qui est malheureusement de plus en plus ignoré par les citoyens pour des raisons diverses est un acte fondamental dans la vie de la commune et dans l’expression de la démocratie

Je souhaiterais bien évidemment remercier avec beaucoup plus d’insistance les 2700 citoyens qui ont votés pour nous. Notre discours et notre projet ont su les convaincre.

C’est un honneur pour nous huit d'avoir été élus par les castelnauviennes et les castelnauviens au Conseil Municipal de la commune, nous assumerons cette mission républicaine et tiendrons tous nos engagements citoyens en rejetant toutes attitudes élitistes, partisanes ou intéressées.

Alors pour me présenter en 2 mots j’ai 35 ans, je suis mère de 2 enfants, j’ai un doctorat en chimie verte et un diplôme d’ingénieur.

Je suis actuellement salariée en tant que déléguée générale d’une association nationale qui regroupe des collectivités engagées dans la collecte séparée des biodéchets. J’avais travaillé auparavant pendant plusieurs années en tant que chef de projet en R&D. Mon engagement associatif depuis plusieurs années ainsi que mes expériences professionnelles m’ont permis de renforcer mes compétences sur les questions environnementales mais aussi de gestion de projets multiples et complexes et d’animation de groupe dans la coopération et le respect des uns et des autres. Les valeurs qui m’ont été transmises et la consolidation de mes convictions pendant toutes ces années, m’ont amenées naturellement sur celles que nous avons défendues avec mes colistiers dans notre programme et qui se sont renforcés dans nos nombreux échanges avec la population.

Mon engagement politique est récent mais c’est imposé à moi et s’est ancré dans un besoin irrépressible de faire changer les choses et de me battre pour le bien commun, pour l’environnement, la démocratie et la justice sociale à travers un mouvement citoyen et apartisan qui a vu le jour en fin d’année 2019.

L’union avec les deux autres listes, également fondée autour des 3 mêmes valeurs de démocratie participative, d’écologie en action et de justice sociale, nous a permis de construire un projet concret pour notre ville et qui a séduit 48% des votants.

Le fait que nous ayons obtenu 48% des voix montre qu’une attente énorme existe à Castelnau face à l’urgence écologique et sociale, une volonté de renouveau face à des élus qui enchainent des mandats successifs et qui n’ont comme seul horizon que de brader notre commune aux promoteurs.

Ce résultat est un formidable souffle d’air frais sur la Commune et un formidable espoir pour le futur et les idées que nous avons développé dans notre programme tout au long de la campagne et nous espérons que l’équipe municipale élue prendra en considération les attentes des castelnauviennes et castelnauviens qui ont voté pour nos idées.

Je tiens quand même à rappeler que ce scrutin est marqué par un taux d’abstention record qui n’est pas seulement liée à la crise sanitaire mais surtout au désaveu grandissant de la population envers les responsables politiques.

M Lafforgue, vous avez été élu avec seulement de 19% des inscrits et seulement 230 voix de plus que notre liste.

Je souhaiterai revenir sur vos propos tenus lors de votre annonce des résultats au Kiasma, propos pour le moins inélégants et irrespectueux.

Quand on s’apprête à porter la responsabilité et le pilotage d’une ville de plus de 20 000 citoyens, il me semble inopportun d’avoir une attitude aussi clivante le soir des résultats. Nous rappeler avec défiance le tryptique républicain inscrit sur le fronton de la mairie sous entendant que nous ne serions pas dignes des valeurs de la république française est pour le moins inapproprié.

Nous avons constaté avec regret que vous n’avez pas jugé bon de nous laisser la parole suite à cette provocation.

Je vais donc vous rassurer Monsieur Laffforgue et je vais aussi rassurer tous les Castelnauviens, nous serons à la hauteur de nos fonctions et de la confiance qui nous a été accordé par 48¨% des électeurs que je remercie encore.

Pendant la campagne nous avons été exemplaires et pourtant rien ne nous a été épargné : les mensonges, en me présentant et en présentant notre liste comme une liste d’extrême gauche, alors que Non nous ne sommes pas une liste d’extrême gauche, notre liste Ensemble pour Castelnau est un grand mouvement pluriel, fédérateur et représentatif de la démocratie participative.

Les propos alarmistes, l’intimidation par l’intervention de la police municipale et de la brigade de gendarmerie pour empêcher nos colistiers d’être présents sur le marché alors que leur présence était parfaitement légale.

Dans votre courrier du 6 juin Vous m’avez menacé rien de moins que d’un an de prison pour de fausses accusations !

De telles pratiques politiques sont inacceptables et semblent bien loin des valeurs que nous avons défendu tout au long de la campagne.

Et malheureusement ce type d’attitude détournent toujours plus d’électrices et d’électeurs des urnes.

J'affirme ici que nous avons une toute autre conception de l’action politique. Que les 8 conseillers municipaux de la liste Ensemble pour Castelnau s'inscrivent dans une démarche constructive et participative. Si nous sommes des élus minoritaires nous n'avons pas l'intention d'être dans des attitudes d'oppositions dogmatiques. Bien au contraire, les urgences sociales et environnementales imposent d'agir en responsabilité.

Alors j’émets le souhait M Lafforgue que ce genre de comportement appartienne au passé, qu’une nouvelle façon de faire de la politique en respectant les avis avec esprit de coopération émerge et que vous saurez être le Maire de tous les Castelnauviens de tous les quartiers, de tous les âges et de toutes les conditions sociales.

Nous sommes profondément attachés à la démocratie au quotidien, à l’implication des citoyens pour dessiner la ville de demain. Une ville inclusive, vivante et bienveillante qui saura faire face aux crises écologiques et sociales qui se préparent.

Nous nous battrons pour que les promesses soient tenues.

Nous serons à l’écoute des habitants et seront leurs voix dans ce conseil municipal.

Sur tous les sujets, nous serons dans l’action sur le terrain avec les citoyens et les associations, une minorité à l’écoute, constructive, travaillant les dossiers, pour vous amener à bouger dans le sens de l’intérêt général, des besoins des habitants de tous les âges, professions et quartiers.

La démocratie municipale, ce n’est pas une fois tous les six ans, mais ce doit être une préoccupation continue tout au long des six années.

Jacques Burguière pour le groupe d'opposition Ensemble pour Castelnau (06-07-20)

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI