Frontignan - Non-réouverture des écoles: malgré les couacs, la mairie choisit finalement le bon sens

Frontignan - Non-réouverture des écoles: malgré les couacs, la mairie choisit finalement le bon sens

Frontignan - Non-réouverture des écoles: malgré les couacs, la mairie choisit finalement le bon sens

Communiqué de Gérard Prato, candidat à la mairie de Frontignan-La Peyrade
Mardi 12 mai, Pierre Bouldoire a annoncé, après moult hésitations, que les écoles et crèches de notre commune ne rouvriront pas (hormis pour les enfants dont les parents travaillent dans certains métiers prioritaires). Je me félicite de cette décision qui, bien que tardive, respecte le principe de précaution. Il me semble en effet irresponsable de réunir des jeunes enfants alors que le Conseil de l’Ordre médecins et le Conseil scientifique ont émis des avis négatifs. De plus l’intérêt pédagogique d’une telle reprise est très limité.

Les errements de la communication municipale.

Sur ce dossier, comme sur beaucoup d’autres, la majorité socialiste a fait preuve d’amateurisme, mettant les familles, les professeurs et les personnels municipaux dans une incertitude totale. Alors que beaucoup de maires ont annoncé clairement dès fin avril leurs intentions, Pierre Bouldoire a tergiversé avant de faire des annonces contradictoires : le 6 mai, il laisse entendre qu’une réouverture est envisageable le 18 (les services de la mairie invitant les parents d’élèves à se signaler) ; 6 jours plus tard il annonce qu’il ne rouvrira pas les établissements de la commune. La 1ere adjointe Claudie Menguez a de son côté multiplié les approximations et les boulettes dans Midi Libre (le 8 mai puis le 14 mai), confirmant le manque de cohérence de la majorité.

Les Frontignanais et Lapeyradois ont besoin de clarté.

En ma qualité d’élu municipal d’opposition j’ai été clair et constant depuis le début de cette crise: cette réouverture décidée par Emmanuel Macron est une aberration. Ma position sans ambiguïté est partagée par les 4 partis* qui me soutiennent pour l’élection municipale. J’approuve donc la non-réouverture des écoles sur notre commune et je confirme qu’il sera nécessaire début juin de moduler le service d’accueil pour raisons professionnelles en fonction du contexte (notamment les modalités du chômage partiel). J’invite la majorité à tirer les enseignements des semaines passées afin d’assurer une communication claire et précise pour que chacun puisse s’organiser sereinement dans ce contexte difficile.

*le Rassemblement National (RN), Debout La France (DLF), la Droite Populaire (DP) et le Parti Chrétien Démocrate (PCD).

Gérard Prato (14-05-20)

 

Un article, un communiqué, l'annonce d’une réunion ?
Proposez-le ici !

 

Retour

 

Vias - Vias Naturellement - Commentaire sur la distribution des Masques

Hérault - NOUVEAU DEPART POUR LE TOURISME LITTORAL

A LIRE AUSSI