Frontignan - Gérard Prato s'adresse aux agents municipaux

Frontignan - Gérard Prato s'adresse aux agents municipaux

Frontignan - Gérard Prato s'adresse aux agents municipaux

Par Gérard Prato, le 26 Février 2020

OBJET : lettre ouverte aux agents municipaux de Frontignan-La Peyrade.

Madame, Monsieur,

Dans quelques jours auront lieu les élections municipales, très importantes pour l’avenir de notre ville. La majorité sortante, qui redoute une alternance, mène depuis des semaines une intense campagne de désinformation à destination des agents municipaux qu’elle considère comme sa chasse-gardée électorale. Ces mensonges véhiculés par la gauche et ses relais syndicaux, me visent tout particulièrement et c’est pour cette raison que je souhaite m’adresser à vous directement.

Diffamé quant à mes intentions et mon programme je me dois de rétablir certaines vérités :

1) Moi-même fonctionnaire comme plusieurs de mes colistiers, j’ai fait toute ma carrière dans la fonction publique et suis profondément attaché au maintien de son statut. En tant que cadre, je n’ai jamais dénigré les fonctionnaires et leur travail, qui est essentiel pour tous nos territoires. Ceux qui me présentent comme un «anti-fonction publique» vous mentent, car je suis au contraire très soucieux de nos services publics et du bien être de tous nos agents.

2) Sachant que vos emplois sont logiquement protégés par le statut de la fonction publique territoriale (CDI), je respecterai bien évidemment le droit du travail, car il n’a jamais été question pour moi de procéder au moindre licenciement. Les rumeurs concernant des suppressions massives de postes sont une pure invention dont le but est bien évidemment de vous effrayer à quelques jours du scrutin. La réorganisation de nos services et des effectifs se fera uniquement en fonction des départs à la retraite et pas autrement.

3) Les économies que je souhaite faire sur les charges de personnel concernent en premier lieu le cabinet du maire et la Direction des Services généraux. En effet, il n’y a aucune nécessité à disposer, comme actuellement, de deux directeurs de cabinet et de deux Directeurs Généraux des Services aux salaires très importants.

Je renforcerai par contre les effectifs dans deux domaines : la sécurité et la propreté de la ville. Par ailleurs, je me suis engagé à ne faire aucune économie dans nos écoles primaires. Loin des caricatures colportées par la gauche, je compte renforcer vos moyens et améliorer vos conditions de travail dans ces secteurs prioritaires. En outre la formation continue sera encouragée.

4) Je m’efforcerai de travailler en bonne intelligence avec chacun d’entre vous, sans sectarisme ni considération politicienne. Je me suis engagé auprès des électeurs à mettre fin aux copinages ce qui est pour vous la garantie d’un management honnête, humain et professionnel.

Je connais personnellement beaucoup d’entre vous. Ceux qui me connaissent savent pertinemment que je ne suis ni un tyran ni un coupeur de tête. Les 15 et 22 mars, j’invite chacun d’entre vous à voter avec son cœur, librement et sans pression, pour la personnalité qui vous semble la plus qualifiée pour représenter et gérer notre ville pendant 6 ans.  

Très chaleureusement, Gérard Prato

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI