Bessan - Le dernier conseil municipal du mandat favorise les discussions autour de l'acquisition de l'usine Ricard à Bessan

Bessan - Le dernier conseil municipal du mandat favorise les discussions autour de l'acquisition de l'usine Ricard à Bessan

Bessan - Le dernier conseil municipal du mandat favorise les discussions autour de l'acquisition de l'usine Ricard à Bessan

Par Ville de Bessan, le 24 Février 2020

La dernière séance du conseil municipal du mandat en cours s’est tenue en mairie, sous la présidence du maire. Une ultime séance après six années de travail, marquée par des décisions consensuelles (toutes adoptées à l’unanimité) et une question orale de l’opposition. La dernière également pour quelques années puisque le futur mandat ne verra pas d’opposition pour Stéphane Pépin-Bonet, maire sortant et unique candidat.

Acquisition du site Ricard

Par la voix d’Olivier Goudou, l’opposition a souhaité connaître l’état d’avancée de l’acquisition du site de la société Ricard par la mairie, désormais fermé depuis le départ de l’entreprise. L’opposition s’est étonnée du peu de communication municipale sur le prix et le calendrier de ce dossier. Le maire y a répondu en détail, soulignant la procédure complexe de cessation d’activité et de dépollution du site par la société Ricard. Il a également indiqué qu’un compromis notarié était en préparation pour un montant de 1.100.000 euros, en dessous de l’estimation des domaines. La ville espère pouvoir être propriétaire d’ici la fin de l’année pour y créer un pôle de service public avec l’aménagement, d’ici quelques années, de la nouvelle salle polyvalente.

Pelouse du stade

Après le saccage de la pelouse du stade municipal Francis Casalta, à la fin de l’année 2019, par un ou plusieurs individus ayant volontairement déversé du désherbant sur le site, la réfection de la pelouse s’élève à 7.200 euros. Afin de l’aider, le conseil municipal a sollicité une aide exceptionnelle auprès de la région Occitanie et du département de l’Hérault. Les travaux (décompactage, ré-ensablage et replantation) devraient se dérouler entre la mi-avril et la mi-septembre.

Centre-ville

Les élus ont adopté deux délibérations relatives à l’amélioration des espaces publics et à et l’embellissement dans le cœur de ville. D’abord, une autorisation de programme visant à régler les dépenses liées à la requalification du centre-ville, et notamment les travaux en cours autour de la place de la Promenade. Ensuite, une demande de subvention auprès d’Hérault Energies pour l’installation de l’éclairage public dans le futur Espace Louis Baldy (route de Marseillan) et plus particulièrement le long du mail piétonnier reliant les jardins familiaux aux Peupliers.

Révision allégée du Plu

Le conseil municipal a lancé les orientations et les modalités de la concertation pour une révision allégée du plan local d’urbanisme dans le cadre d’un contentieux entre l’Etat et la société Belectric, au sujet de l’implantation d’un parc solaire au sol au domaine de Lavalmale. Cette révision est demandée à la ville pour répondre à une médiation engagée par le tribunal administratif et prend également en compte le tracé de la future ligne Lgv. Les élus ont validé cette révision qui aura pour conséquence bénéfique de multiplier les compensations environnementales sur la commune.

PHOTO : L’opposition a souhaité obtenir des informations sur l’avancée des discussions entre la ville et la société.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI