Vias - « STOP AUX MENSONGES »

Vias - « STOP AUX MENSONGES »

Vias - « STOP AUX MENSONGES »

L’ancien adjoint à la culture continue de vouloir faire peur aux viassois !

L’Union Viassoise dit STOP aux mensonges ! STOP à la désinformation !

Bien conscient que les raisons invoquées en septembre 2019, à l’appui de sa démission, survenue seulement 6 mois avant la fin du mandat, ne sont pas crédibles, iI tente toujours, 5 mois plus tard, en février 2020, de se justifier.

Les viassois n’ont en effet pas cru à ses arguments consistant à dire que le Maire serait un monarque décidant de tout et tout seul, car, à l’évidence, si tel avait été le cas, il n’aurait pas attendu 6 mois avant les élections municipales pour démissionner.

L’ancien adjoint à la culture s’est d’ailleurs, lui-même, pris les pieds dans le tapis puisqu’il a reconnu, en réunion publique, qu’il avait librement : « recruté 2 agents au service culturel, organisé et été l’initiateur de plusieurs manifestations culturelles dont les fêtes de Noël ».

Mais l’ancien adjoint à la culture n’est pas à une contradiction près !

Comprenant que personne n’a cru à son scénario cousu de fils blancs, il se réfugie dans une justification liée à une prétendue bétonisation pour expliquer sa démission.

Or, il raconte tout et surtout n’importe quoi. C’est sans nul doute dû à sa méconnaissance des dossiers structurants et importants de la Commune tels que l’urbanisme, puisque durant son mandat il ne s’est intéressé qu’au Théâtre de l’Ardaillon. Les viassois ne l’ont d’ailleurs jamais vu aux cérémonies commémoratives, aux manifestations associatives ou sur le terrain.

Malgré ses lacunes, celui-ci joue à « la comédie » en s’appuyant sur un mauvais scénario qu’il ne maîtrise pas.

En effet, obnubilé par le Maire, l’ancien adjoint à la culture a oublié dans sa croisade contre lui que la population viassoise a doublé entre 1975 et 2014, passant de 2500 à 5500 habitants et que depuis 2014, la population n’augmente que de 1% par an.

L’ancien adjoint à la culture a donc 40 ans de retard puisque la bétonisation à Vias a eu lieu dans les années 80/90, sous l’ère d’un ancien Maire de Vias qui est d’ailleurs un de ces soutiens déclarés et affichés.

Cherchez l’erreur !

Depuis 2014, l’équipe municipale œuvre pour améliorer le cadre et la qualité de vie des viassoises et des viassois, contrairement à ce qu’affirme celui qui veut devenir calife à la place du calife !

Aucun projet immobilier n’a été différé pendant la période électorale.

De nombreux permis de construire visant à implanter de immeubles collectifs en R+3 ont été refusés, notamment sur le secteur d’Intermarché (68 logements), Chemin des Litanie derrière Leader Price (45 logements) ou encore Avenue Pierre Castel (55 logements).

En voulant faire croire le contraire, l’équipe d’opposition ment aux viassois et veut leur faire peur en expliquant que ces constructions seraient dans l’attente d’une « nouvelle proposition du promoteur ».

Ces permis ont été refusés et ils le resteront !

Les permis qui ont été autorisés, à côté des terrains de tennis ou face à la Halle des Sports Jean Raynaud (Avenue d’Agde), l’ont été après avis de l’Architecte des Bâtiments de France.

Il s’agit de logements libres en dispositif PINEL (défiscalisation), c’est-à-dire avec des loyers encadrés à destination prioritaire des jeunes actifs ou retraités à revenus modestes.

Quant aux logements aidés, face au retard accumulé lors de la précédente mandature (2008/2014) et face aux pénalités laissées en guise d’héritage (650 000 €), la Municipalité a dû autoriser des permis sur le secteur dit « Du Paradis », Avenue d’Agde ou Avenue de Béziers afin d’être en conformité avec la Loi, satisfaire aux demandes de viassois et ne plus payer d’amendes à l’Etat.

Si d’autres opérations immobilières n’ont pas vu le jour, comme sur le secteur de la Poste ou en lieu et place des terrains de tennis, c’est uniquement parce que l’intérêt général n’était pas respecté.

Ecrire ou dire le contraire comme le fait l’opposition, c’est mentir aux viassois pour leur faire peur !

Il est reproché également à la Municipalité d’avoir autorisé la construction de villas….

Cela veut-il dire que l’ancien élu est contre tout développement de la Ville ?

Pourtant, une Ville qui ne se développe pas, est une Ville qui se meurt, qui voit ses jeunes s’expatrier sur d’autres Communes, qui voit ses salles de classes et ses commerces fermer !

Enfin, si l’ancien élu à la culture et ses amis ont démissionné du Conseil municipal c’est uniquement parce qu’ils considéraient que leurs intérêts personnels n’étaient pas préservés :

-       L’édile à la culture n’a pas accepté que des logements locatifs sociaux, constitués de maisons individuelles et d’appartements en R+2, sortent de terre à côté de chez lui alors même qu’il avait préalablement consulté et même fait modifier le permis de construire à son avantage ;

-       L’élue à la viticulture n’a pas obtenu une place de parking devant son commerce situé Boulevard Gambetta ;

-       L’élue aux affaires générales avait peur de ne pas être maintenue en qualité de 1ère adjointe ;

-       L’élue aux marchés voulait faire embaucher son compagnon comme opérateur au Centre Superviseur Urbain (CSU) de la police municipale ;

-       Enfin, un dernier parce qu’il n’a pas réussi à faire embaucher sa compagne en qualité d’enseignante à l’école de musique de Vias et parce qu’il n’a pas accepté un permis de construire à proximité de chez lui alors même que ce permis avait été validé par l’Architecte des Bâtiments de France.

Ces personnes mentent sur les réelles motivations de leurs démissions.

Comme le disait Coluche, ils veulent nous vendre de la morale alors qu’ils n’en ont pas un échantillon sur eux !

S’ils se présentent aujourd’hui contre nous, c’est uniquement pour régler des comptes personnels et diriger la Ville entre copains afin de satisfaire leurs propres intérêts.

Les viassois ne se laisseront pas tromper !

La Liste « Union Viassoise » est, contrairement à cette opposition, une liste de femmes et d’hommes compétents et expérimentés qui porte un projet territorial dynamique, structuré et indispensable au développement progressif de notre belle ville.

Notre seul objectif est la satisfaction de l’intérêt général !

 

Vias - « STOP AUX MENSONGES »

Vias - « STOP AUX MENSONGES »

Vias - « STOP AUX MENSONGES »

Vias - « STOP AUX MENSONGES »

Jordan Dartier pour L'Union Viassoise (17-02-20)

 

Un article, un communiqué, l'annonce d’une réunion ?
Proposez-le ici !

 

Retour

 

Agde - AGDE JUSTE, VERTE, SÛRE : Notre équipe jeune et dynamique est opérationnelle

Vias - Présentation de Carl COIGNARD- Colistier "L'Union Viassoise"

A LIRE AUSSI