Sète - Salle comble pour le premier Meeting de François Commeinhes

Sète - Salle comble pour le premier Meeting de François Commeinhes

Sète - Salle comble pour le premier Meeting de François Commeinhes

Par François COMMEINHES, le 18 Décembre 2019

Lors de son premier meeting de campagne, François COMMEINHES s’est adressé aux
sétoises et aux sétois, devant près de 800 personnes présentes à la Salle Georges Brassens
et aux côtés des Elus de la majorité municipale.

« Dans ma carrière médicale, j’ai aidé à venir au monde des milliers d’enfants. A chaque
naissance, j’ai éprouvé la même émotion pleine et intense à voir un petit être nouveau
apparaître, à assister au premier jour d’une vie à l’air libre. Je ne m’en suis jamais lassé.
Je ressens la même émotion pour Sète. Car Sète pour moi est toujours une ville naissante.
Pour cette ville, pour vous, ses habitants pleins d’énergie et de caractère, je brigue un nouveau
mandat municipal en 2020. Parce que je me sens la force et la motivation de vous rassembler
autour d’un projet, de valeurs, d’une dynamique qui ont fait leurs preuves.
Je dis cela en toute modestie. En politique, il faut savoir rester humble. Ce n’est pas parce que
je me sens motivé comme au premier jour de mon premier mandat et que je peux défendre un
vrai bilan que tout est acquis.
D’une action municipale, le citoyen oublie rapidement le positif, l’état antérieur, pour se
consacrer à la critique de ce qui manque et de ce qui ne convient pas. C’est normal. Une
action municipale est une action publique : elle s’accomplit sous les yeux de tous et au service
de tous. Si je n’acceptais pas ce jeu démocratique, je ne pourrais pas prétendre exercer la
fonction de maire.
Les mandats précédents n’ont eu sur moi aucun effet d’usure ni d’habitude. Ils m’ont, au
contraire, beau- coup appris. Ils m’ont apporté une riche et incomparable expérience.
La tâche d’un maire est aujourd’hui très complexe. Il faut de l’expérience, mais aussi de la
diplomatie, de l’écoute et une envie pour suivre l’intérêt général. Il faut surtout aimer les
gens, vous aimer, et ne pas prétendre à donner des cours et des leçons de gestion et de
politique.
Il faut se rappeler. Dans les années 2000, isolée, endettée, frappée par la crise, Sète était
devenue une “belle endormie”. Nous avons retroussé les manches. Nous avons reconstruit la

ville sur la ville, répondu aux enjeux d’une communauté d’agglomération que nous avons fait
naître, elle aussi, renoué avec une dynamique économique et culturelle, rendu à notre cité un
rayonnement qu’elle avait perdu.
Si je suis candidat aux élections municipales, c’est pour prolonger la dynamique qui nous
porte depuis le premier mandat, animé de la même énergie que celle qui a fait naître la ville,
l’énergie du premier jour.
Malgré toutes ces avancées, toutes ces améliorations, il faut garder la tête froide car rien n’est
jamais acquis. Je suis candidat pour aller de l’avant et continuer à œuvrer pour vous, Sétoises
et Sétois. Oui, je vous veux heureux de vivre dans votre ville. Je veux que vous puissiez y
travailler, y habiter et imaginer un avenir pour vos enfants. Je veux que vous restiez fiers de
votre Sète. Je veux que vous bénéficiiez de notre environnement extraordinaire, à nul autre
pareil.
Faire vivre la ville comme au premier jour, ce n’est pas non plus la figer dans un arrêt sur
image passéiste ou d’autosatisfaction. Sète dormait, elle s’est réveillée. Sète était isolée, elle
s’est reliée. Sète doutait, elle a repris confiance. Elle existe, elle compte, elle rayonne. Mais
un autre défi nous attend aujourd’hui : poursuivre la dynamique tout en préservant notre
identité.
Ici, à Sète, notre culture, nos traditions sont un rempart solide face à la perte d’identité. J’en
suis comme vous, un ardent défenseur. Si je veux voir ma ville s’épanouir, je ne veux pas
qu’elle perde son âme. Je serai vigilant à ce que les sétois puissent continuer à habiter à Sète.
Je serai vigilant à défendre nos traditions et à les valoriser. Je serai vigilant à préserver notre
extraordinaire patrimoine vivant.
Sète est entrée dans une nouvelle phase de son histoire. Il nous faut avancer en évitant deux
écueils : celui d’une nostalgie trompeuse et celui d’une suractivité aveugle. Le progrès doit
être maîtrisé et durable.
Avec une liste que je vous présenterai bientôt, une équipe rassemblant des compétences
nouvelles et des ardeurs neuves.
Ensemble, nous allons embellir, déployer, créer et aimer comme au premier jour ! »

Sète - Salle comble pour le premier Meeting de François Commeinhes

Sète - Salle comble pour le premier Meeting de François Commeinhes

Sète - Salle comble pour le premier Meeting de François Commeinhes

Sète - Salle comble pour le premier Meeting de François Commeinhes

Sète - Salle comble pour le premier Meeting de François Commeinhes

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI