Hérault - PETIT BOIS : IL N'Y AURA NI CONSTRUCTIONS, NI PENALITES FINANCIERES !

Hérault - PETIT BOIS : IL N'Y AURA NI CONSTRUCTIONS, NI PENALITES FINANCIERES !

Hérault - PETIT BOIS : IL N'Y AURA NI CONSTRUCTIONS, NI PENALITES FINANCIERES !

IL N'Y AURA NI CONSTRUCTIONS, NI PENALITES FINANCIERES !

Un candidat à l'élection municipale vient de proposer de… mettre fin au débat public relatif à l'avenir de l'Ile des Loisirs engagé par la Municipalité ! La méthode est pour le moins surprenante car chacun sait qu'une campagne électorale doit être pour tous les acteurs de la vie publique le temps d'ouvrir les discussions utiles à leurs concitoyens et non celui d'en décréter le terme.

Dans le cadre de ce débat public, sur proposition de Gilles d'ETTORE, le Conseil Municipal a décidé d'écarter définitivement le projet immobilier porté par un opérateur privé sur le site de l'île des loisirs afin de prendre en compte l'inquiétude légitime des riverains. Ce choix a été discuté puis approuvé à l'unanimité par l'assemblée municipale. Comme annoncé, l'espace boisé concerné sera classé afin qu'aucune construction à venir ne puisse y être autorisée.

Le candidat à l'élection municipale qui suggère de mettre fin à ce débat public refuse pour sa part de reconnaître le bien-fondé de cette décision. C'est bien évidemment son droit et il ne peut en aucune manière lui être contestée la liberté de s'opposer... pour s'opposer. Cette façon de faire de la politique est bien connue et malheureusement par trop répandue. Il n'est pas question de la commenter davantage.

En revanche, pour que tous les Agathois puissent être parfaitement informés, il est important d'indiquer que les propos tenus concernant d'éventuelles indemnités dues par la Ville d'AGDE au porteur de projet sont sans fondement. Aucun acte notarié n'ayant été passé, la Ville d'AGDE peut librement reconsidérer sa position, annuler l'échange foncier et ainsi mettre un terme définitif au projet immobilier objet de 2 recours contentieux et de 10 recours gracieux. La responsabilité de la commune ne saurait être engagée. Non seulement aucune faute n’a été commise, mais encore, le porteur de projet ne peut se prévaloir d’aucun préjudice.

En outre et contrairement à ce qui a été écrit, la délivrance d'un permis de construire n'est en aucun cas un acte obligeant à procéder à l'échange foncier. L'affirmer, c'est au choix… méconnaître les règles en matière d'urbanisme ou vouloir à dessein effrayer les Agathois. Il n'y aura ni constructions, ni pénalités financières !

Sébastien FREY

Premier Adjoint au Maire d'AGDE Conseiller Départemental de l'HERAULT

Sébastien FREY (04-10-19)

 

Un article, un communiqué, l'annonce d’une réunion ?
Proposez-le ici !

 

Retour

 

Agde - Lettre ouverte aux employés municipaux de la Ville d'Agde et de la Communauté d'Agglomération

Agde - Actualités de Conseillers Départementaux

A LIRE AUSSI


 

Regard(s) sur l'actualité politique Héraultaise avec L'Indécapant.