Agde - Réponse à Madame MYSTARZ

Agde - Réponse à Madame MYSTARZ

Agde - Réponse à Madame MYSTARZ

Madame MYSTARZ,

J'ai eu l'occasion de prendre connaissance au cours de ces dernières semaines des articles que vous avez publiés au nom de la plate-forme "Agde en commun" dont vous êtes la porte-parole. J'avais noté votre souci d'exprimer un point de vue constructif, différent de celui que je partage avec la Municipalité, mais courtois et respectueux de nos différences.

 

Aujourd'hui, je me permets de vous faire part de mon étonnement quant au ton inutilement agressif employé dans votre dernier article portant sur la démocratie participative. Il est normal que vous exprimiez des désaccords avec certains des choix municipaux. Il serait normal que vous formuliez des propositions différentes de celles que nous portons. En revanche, il est anormal que vous vous autorisiez à sous-titrer votre dernière contribution écrite : " Baissez les yeux et prosternez-vous ! " C'est une marque de déconsidération et de mépris à l'égard des 105 Agathois impliqués volontairement et bénévolement au sein des comités de quartier de notre cité. Je souhaite qu'il ne s'agisse là que d'un excès de langage.

 

Par ailleurs et s'agissant du fonds, je tiens à vous informer que si vous n'avez pas " attendu novembre 2018 pour affirmer la nécessité de nouveaux modes de gouvernance ", le Conseil Municipal a délibéré sur proposition de Gilles d'ETTORE afin de créer des comités de quartier en... 2003 ! Depuis, et ce sans aucune interruption, ces instances de concertation ont été saisies de toutes les questions relatives à la vie quotidienne et aux grands travaux. Tous les mercredis, élus, responsables des services publics locaux et membres des comités de quartier, examinent ensemble les différents points à traiter. Contrairement à ce que vous dîtes, aucun sujet n'est évité. Les membres des comités de quartier établissent librement la liste des questions relatives à la vie quotidienne. Contrairement à ce que vous dîtes, les réunions ne sont pas "pilotées". Les membres des comités de quartier se réunissent hors la présence d'élus afin de préparer librement les réunions du mercredi. Contrairement à ce que vous dîtes, les réunions plénières ne sont pas " des grands messes où seul le premier élu de la commune à le droit à la parole ". Les réunions plénières conduites par Gilles d'ETTORE au mois de mai dernier ont réuni environ 800 personnes toutes venues participer à la vie démocratique de notre cité. La parole y a été libre et aucune question n'y a été éludée.

 

Le débat public auquel vous souhaitez prendre part doit être l'occasion de formuler des propositions... et non de porter des accusations.

Agde - Réponse à Madame MYSTARZ

Louis BENTAJOU Adjoint au Maire délégué à la Vie Quotidienne (27-09-19)

 

Un article, un communiqué, l'annonce d’une réunion ?
Proposez-le ici !

 

Retour

 

Agde - L'ILE DES LOISIRS NE SERA PAS BATIE

Agde - Les comités de quartier : consultation ou autoritarisme? A Vous de choisir

A LIRE AUSSI


 

Regard(s) sur l'actualité politique Héraultaise avec L'Indécapant.