Hérault - La République en marche ou l’empire du mensonge

Hérault - La République en marche ou l’empire du mensonge

Hérault - La République en marche ou l’empire du mensonge

La République en marche ou l’empire du mensonge

La finale de la Coupe d’Afrique des Nations qui s’est déroulée le 19 juillet a vu la victoire de l’Algérie sur le Sénégal.

La fête, qui a suivi dans notre pays, a été présentée par les autorités « En marche » et les grands médias comme s’étant déroulée « sans incidents majeurs ».

Rien n’a été plus faux. En effet, avec un recul de quelques jours, le recoupement d’informations dans plusieurs médias permet d’avoir une vue plus générale sur les « incidents » et autres « tensions » ayant émaillé la célébration de la victoire de l’Algérie du fait des supporters algériens. Beaucoup de ces derniers,  véritables hordes déchainées, devraient d’ailleurs songer à rentrer dans le pays de leur véritable allégeance c’est-à-dire l’Algérie.

C’est ainsi que se sont multipliés les agressions contre les forces de l’ordre, les blessés, les nombreux dégâts matériels dont une statue du Général de De Gaulle arrachée de son socle à Evreux ainsi que les voitures brulées dont le ministère de l’intérieur refuse de communiquer le nombre.

Mais l’empire du mensonge aurait pu se maintenir si un drame ne s’était pas déroulé en rapport avec cette rencontre de football : le meurtre de Mamoudou Barry, enseignant guinéen, supporter du Sénégal ce soir-là, et tué dans la banlieue de Rouen.

Son seul tort, être sorti de son véhicule où il était en compagnie de son épouse pour tenter de raisonner l’individu, une personne d’origine turque, qui lui aurait proféré un flot d’insultes racistes et notamment aux dires des témoins un « Vous les sales noirs, on va vous niquer ce soir ». Il a, par la suite, reçu un coup au visage, avant de chuter lourdement et d’être blessé à la nuque. Il est mort le lendemain.

Au regard des multiples témoignages, tous concordant, on aurait pu penser que les autorités se saisiraient de cette affaire pour dénoncer un crime raciste. Mais cela aurait voulu dire que cette soirée n’aurait pas été si apaisée que l’aurait voulu «En marche»

Tant la porte-parole du gouvernement, que le ministre de l’intérieur ont pris soin dans leurs premières déclarations de ne faire aucun lien avec la rencontre et de passer sous silence le caractère apparemment raciste de ce meurtre. Mais après tout, Mme Sibeth Ndiaye ne déclarait-elle pas «être prête à mentir pour protéger le Président ». C’est cela la République en Marche et l’empire du mensonge qui en découle.

Heureusement les réseaux sociaux, la famille, les amis de la victime ont brisé ce mur du silence afin que la mort de Mamoudou Barry ne soit pas escamotée, masquée au profit du vivre ensemble.

Les agathois doivent savoir jusqu’où est capable d’aller la République en Marche et doivent s’en détourner aux municipales qui s’annoncent. Notre ville mérite mieux que cela.

 

Jean louis Cousin - Rassemblement Agathois divers droite (03-08-19)

 

Un article, un communiqué, l'annonce d’une réunion ?
Proposez-le ici !

 

Retour

 

Hérault - LETTRE OUVERTE À LA CLASSE POLITIQUE HÉRAULTAISE

Hérault - BEZIERS - Mme MENARD pourquoi votre compte Twitter est-il suspendu ?

A LIRE AUSSI


 

Regard(s) sur l'actualité politique Héraultaise avec L'Indécapant.