Hérault - En MARCHE … mais pas encore en ORDRE de BATAILLE.


Hérault - En MARCHE … mais pas encore en ORDRE de BATAILLE.

Au terme de 26 mois d’exercice Christophe EUZET député EN MARCHE de la 7° circonscription de l’Hérault présentait ce Jeudi 25 juillet  dans les salons du restaurant le POIVRE ROUGE à AGDE son bilan de mi-mandat autour de ses collaborateurs parlementaires et d’Anissa BENYAHI responsable locale du Comité en Marche d’Agde.

Le cœur de l’été et la chaleur caniculaire n’aura pas découragé une assistance plus nombreuse qu’à l’accoutumée venue écouter le discours introductif de leur député.

Un discours préalable en quatre points prononcé avec la fougue d’un homme qui se décrit lui-même comme  " un député au caractère sanguinmmergé le 12 mai 2018  dans un monde politique violent ou l’on a ses partisans, ses amis et ses brebis galeuses …qui se reconnaitront." 

Dans l’assistance un parterre de représentants  d’association et de personnalités locales représentant un large panel de l’échiquier politique .
De Dominique ANTONMATTEI ( PS ) au conseiller Régional Frédéric LOPEZ  ( MRG ) en passant par   Christian THERON Conseiller Municipal Agathois délégué à la Pêche de Gilles d’Ettore  par ailleurs Vice-Président de la Communauté d'Agglomération Hérault-Méditerranée, ils étaient nombreux à s’intéresser au devenir de ce mouvement arrivé second en ville d’Agde lors des dernières élections Européennes. 

 La séance de questions -réponses auxquelles s’est  prêté le député en fin de séance éclairera sur les raisons de ces acrimonies  entre le " député fantôme "  et le "l’opposant  frustré "   …

La présentation intégrale du discours du député vous permettra d’entendre in extenso la présentation du bilan  et des résultats obtenus  tant pas le gouvernement qu’au travers des interventions du député.

En ce qui concerne les élections municipales, la partie du public qui s’attendait à une annonce factuelle à un peu plus de six mois de l’échéance restera sur sa faim..

Christophe EUZET aura rappelé «   qu’il appartient à un mouvement qui se structure et que son rôle est essentiellement limité à l’organisation des structures .
Des structures décisionnaires qui devraient être entendus par une COMMISSION NATIONALE d’INVESTITURE mais qui pour l’heure à Agde comme à Sète ne semble pas être en mesure de faire émerger un nom.

Un parti rappela le député " qui est le parti du Président  de la République et qui  a vocation à être présents PARTOUT  !  "
EN MARCHE : Présent partout, mais pas encore en Ordre de bataille, c’est l’enseignement que l’on aura pu retenir de ce débat local..
Si en Agde et à Sète le député est  resté dans le flou  se retranchant derrière des structures qui ne semblent pas  avoir déjà planifié  ou entrepris l’élaboration d’uen réelle stratégie , il eut toutefois une conviction et une  assurance  plus forte en ce qui concerne la ville de Béziers ou Thierry MATHIEU est assuré d’’obtenir l’aide du député qui le soutiendra de tout son poids !  … Au sein des structures assurément ...

SECONDE PARTIE de la VIDEO : L'INTERVIEW

TROISIEME PARTIE de la VIDEO : LES QUESTIONS REPONSES

Hérault - En MARCHE … mais pas encore en ORDRE de BATAILLE.
Ludovic LE MAGOUROU - L'indecapant pour le Groupe MEDIA CAP (26-07-19)

 

Un article, un communiqué, l'annonce d’une réunion ?
Proposez-le ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI


 

Regard(s) sur l'actualité politique Héraultaise avec L'Indécapant.