Amazon est poursuivi par les autorités américaines de la concurrence

Le géant du commerce en ligne Amazon a été poursuivi par la Commission fédérale du commerce (FTC) des États-Unis.

C’est ce que rapporte l’agence de presse Reuters.

Les autorités affirment qu’Amazon pénalise les entreprises qui utilisent sa plateforme mais vendent aussi leurs produits moins cher par d’autres intermédiaires.

Selon Reuters, les produits de ces entreprises ne sont plus prioritaires dans les résultats de recherche sur la plateforme d’Amazon.

En outre, le géant de la vente au détail obligerait ses clients à utiliser son propre service logistique en échange d’une exposition à certains des utilisateurs les plus favorisés et les plus importants de la plateforme.

« Amazon est un monopoleur qui utilise son pouvoir pour augmenter les prix imposés aux consommateurs américains et faire payer à des centaines de milliers de vendeurs en ligne des frais astronomiques », a déclaré John Newman, directeur adjoint de la division antitrust de la FTC.

« Rarement une affaire aura eu le potentiel de faire autant de bien à autant de personnes », ajoute-t-il.

Selon David Zapolsky, vice-président d’Amazon, l’entreprise nie ces allégations.

« La plainte déposée aujourd’hui (mardi) par la FTC est erronée, tant du point de vue des faits que de la loi. Nous sommes impatients de porter l’affaire devant les tribunaux », a-t-il déclaré.

Ce n’est pas la première fois que la FTC a Amazon dans son collimateur.

En juin de l’année dernière, la FTC a déposé une plainte contre Amazon pour avoir « piégé les consommateurs » avec un soi-disant abonnement Prime.

Selon Reuters, cet abonnement se renouvelle automatiquement et il est difficile de s’en défaire.

En outre, la FTC a également poursuivi Amazon dans une affaire de confidentialité des données.

Cette affaire a fini par coûter 30 millions de dollars à Amazon l’année dernière. Cela correspond à un peu plus de 200 millions de couronnes danoises.

Chloé

Chloé, rédactrice en chef aguerrie, anime L'Indécapant avec expertise. Pionnière du jeu vidéo, elle critique et décrypte les tendances depuis plus de vingt ans.

Partagez votre avis