Politico' Scope des élus et personnalités du département de l'Hérault

Politico'Scope
L'indécapant 1
L'indécapant 2
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z  

Utilisez les lettres de l'alphabet pour effectuer votre recherche

DUPONT Bernard

Profession :
Conseiller régional de la Région OCCITANIE

Date de naissance :
24-05-1951 - SAINT-LÔ (MANCHE)

Ecrivez-lui

Envoyer à un(e) ami(e)

Demander une modification

 

Bernard DUPONT est élu Conseiller régional en 2016 pour la Région OCCITANIE Pyrénnées Méditerranée au sein du Groupe Union des Elus de la Droite et du Centre.

Il est né le 24 mai 1951 à Saint-Lô (Manche), est Maire de Canet-en-Roussillon depuis 2010. Il est élu Maire à l'issue de l'élection municipale anticipée de mai 2010, faisant suite au décès d’Arlette Franco, Député Maire. Il est réélu en mars 2014 avec 66,32% des voix, meilleur score réalisé par un candidat à Canet.

Après des études secondaires aux Instituts Libres de Saint-Lô et Saint-Paul de Cherbourg, conduisant à l’obtention de son Baccalauréat Philosophie-Lettres, il poursuivra des études de droit et de géographie au sein des Universités de Paris I Panthéon-Sorbonne, d’Aix-Marseille III Paul Cézanne et de Perpignan Via Domitia. Docteur en droit, titulaire d’un DESS de Droit Public et licencié en aménagement, il est aussi Lauréat de la Faculté d'Aix-en-Provence pour ses travaux de recherche en Droit des Collectivités Territoriales. Par ailleurs, dans sa thèse de doctorat, ''L'État et les Casinos, imperturbable maintien du statu quo'', il analyse et interprète l'application paradoxale et ambigüe des "fondamentaux" du Droit Administratif, en particulier des théories de la "police administrative" et du "service public", au secteur des jeux de hasard et d'argent ainsi que la difficile confrontation aux nouvelles exigences du Droit Communautaire qui en résulte.

Après un contrat de trois ans dans l'Armée, au sein de laquelle il conservera diverses affectations en qualité d'officier de réserve, il rejoint en 1973 la Fonction Publique Territoriale. Successivement Attaché, Directeur et Administrateur Territorial, il exerce notamment les fonctions de Chef du Bureau de l'Administration Générale de la ville de Saint-Lô, de Chef du Service Finances du District Urbain de l'Agglomération Saint-Loise, de Directeur du CCAS de Canet-en-Roussillon, puis, entre 1983 et 2004, de Directeur Général des Services de la Ville de Canet-en-Roussillon, station touristique classée (catégorie démographique des villes de 40.000 à 80.000 habitants). Il a suivi les formations de l’École Nationale des Cadres Territoriaux et de l’Institut National des Études Territoriales. Administrateur Territorial hors classe, il quitte l’administration territoriale en 2004 pour se consacrer à la recherche, à l’enseignement et à la formation au sein de divers centres et instituts et de l’Université de Perpignan Via Domitia.

Premier mandat (2010-2014)

Suite à plusieurs démissions au sein du Conseil Municipal, et en raison d'un effectif incomplet au jour du décès d'Arlette Franco, des élections anticipées sont organisées en mai 2010. Avec le soutien d'une large majorité des colistiers de mars 2008, Bernard Dupont conduit la liste « Canet Ensemble ! », avec l'investiture de l'UMP, de l'Alliance Centriste et d'Unitat Catalana. C'est face à deux autres listes que Bernard Dupont arrive en-tête du premier tour, avec 47,54 % des voix. Au second tour, sa liste remporte l'élection avec 52,50 % des suffrages, ce qui lui donne 25 sièges sur 33. Sensible à une gouvernance synergique dont les buts sont la poursuite de l'intérêt général, la cohésion et l'efficacité, Bernard Dupont met en place une organisation politique et administrative qui conjugue proximité avec la population pour en cerner au mieux les aspirations et répartition des responsabilités avec de larges délégations à l'ensemble des élus de sa majorité.

Second Mandat (Depuis Mars 2014)

Menant une équipe de continuité, Bernard Dupont s'est présenté devant les urnes avec une équipe composée de 22 "sortants" et 11 "entrants". Cette liste a pris la dénomination "Canet Tous Ensemble !" Rappelons que son premier objectif fut, dès 2010, d'apaiser la situation politique dans la ville et de rassembler la population autour de sa Municipalité. "Canet Tous Ensemble !" affronte, en mars 2014, deux listes concurrentes, l'une composée des forces de gauche, l'autre soutenue par le Front National. Le programme de Bernard Dupont repose sur un bilan solide, concret et reconnu. Son but est de mettre en oeuvre des projets réalistes, ambitieux et tournés vers l'avenir. Le maître mot : que la station balnéaire devienne une ville touristique ! D'abord en poursuivant les efforts au quotidien, notamment en matière de proximité et de concertation, puis, en marquant sa volonté de bâtir une ville harmonieuse où l'environnement reste préservé. Il entrevoit une ville équilibrée entre les quatre pôles que sont Canet Sud, le Centre Méditerranée, le Port et le Village, une ville prospère, porteuse de développement économique et de création d'emplois. Avec ce projet, Bernard Dupont réussit à convaincre 66,32 % des électeurs, score jamais atteint par un candidat aux municipales à Canet en Roussillon. La liste "Canet Tous Ensemble !" compte aujourd'hui 28 représentants au sein de l'assemblée communale sur 33, et de 4 conseillers communautaires (soit la totalité des postes attribués à Canet) au sein de la Communauté Urbaine Perpignan Méditerranée.

 

Retour

L'indécapant 1
L'indécapant 2