Politico' Scope des élus et personnalités du département de l'Hérault

Politico'Scope
L'indécapant 1
L'indécapant 2
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z  

Utilisez les lettres de l'alphabet pour effectuer votre recherche

ASSAF Christian

Profession :
Conseiller Régional de la Région OCCITANIE

Date de naissance :
01-09-1972 - NÎMES

Ecrivez-lui

Envoyer à un(e) ami(e)

Demander une modification

 

Christian ASSAF, né le 1er septembre 1972 à Nîmes est  membre du Parti socialiste et il est élu Conseiller régional en 2016 pour la Région OCCITANIE Pyrénnées Méditerranée au sein  du Groupe Radicaux de Gauche.

Il est devenu  en 2012, député de la 8e circonscription de l'Hérault.

Né à Nîmes, sa mère est d’origine catalane et son père, d’origine libanaise, dirige le Samu de Nîmes.

Au cours de ses études en sciences économiques à l'Université Montpellier I, il devient militant associatif et syndical. Il rencontre Georges Frêche qui lui propose d'intégrer son cabinet où il est successivement chargé de mission, chef puis directeur.
En 2004, Christian Assaf dirige la campagne de la liste de gauche conduite par Georges Frêche en vue des élections régionales. Après la victoire, Christian Assaf dirige le cabinet de Georges Frêche à la Région Languedoc-Roussillon avant de démissionner, en 2007, pour cause de divergences politiques avec le Président de Région.

Il se forge alors une expérience professionnelle de deux ans au sein de la société BRL, chargée d'une mission générale de maîtrise de l'eau.

En 2009, il rejoint le cabinet d'Hélène Mandroux, maire de Montpellier, d’abord aux fonctions de médiateur puis de directeur de cabinet. En 2010, il codirige la campagne d'Hélène Mandroux pour les élections régionales, cette dernière ayant répondu positivement à la demande de Martine Aubry.

Alors que la fédération de l'Hérault du PS a été placée sous tutelle, il siège au sein de la direction collégiale. C'est Christian Assaf qui aura en charge l’organisation des primaires socialistes pour le département de l'Hérault1.

En 2012, il se présente aux élections législatives pour la 8e circonscription de l'Hérault, nouvellement créée à la suite du redécoupage des circonscriptions en 2010. Avec 36,08 % des suffrages exprimés, il arrive en tête du premier tour, devant le candidat UMP Arnaud Julien. À l'issue du second tour, il est élu député avec 55,24 %.

Candidat en 17ème position sur la liste du candidat socialiste Jean-Pierre Moure, il n'est pas élu lors des élections municipales de mars 2014 à Montpellier.

 

 

 

Retour

L'indécapant 1
L'indécapant 2