ACTUALITES : HERAULT - BEZIERS - Parce que les ATSEM de Béziers doivent être dignement reconnues

HERAULT - BEZIERS - Parce que les ATSEM de Béziers doivent être dignement reconnues

Les Agents Territoriaux des Écoles Maternelles, appelés plus communément ATSEM, sont l'un des piliers des classes maternelles. Elles réalisent tout au long de la journée différentes missions : de l'accueil à la gestion d'activités pédagogiques conçues par l'enseignant en passant par la prise en charge de l'hygiène des enfants et l'aide à la préparation matérielle, l'ATSEM est indispensable à un fonctionnement de classe de qualité.

A Béziers, et ce malgré des effectifs de classe très chargés, seuls les élèves de Petite Section sont accompagnés par une ATSEM tout au long du temps scolaire. Les élèves de Moyenne et Grande Section doivent se partager l'aide d'une seule ATSEM.

Dernièrement, une nouvelle organisation du temps de travail des ATSEM a été présentée par la mairie aux directeurs d'écoles maternelles. Le temps de préparation en amont des activités scolaires disparaîtrait.
Ce temps est pourtant essentiel à la réalisation d'activités pédagogiques riches et variées : création de jeux de société et de jeux pédagogiques, fabrication de matériel de manipulation, préparation des activités peinture, aide à la fabrication des costumes et des masques de carnaval...
S'ajoute à cette suppression du temps de préparation, l'intégration pendant les heures de classe d'une pause de 30 minutes, c'est à dire 30 minutes pendant lesquelles les ATSEM ne sont plus disponibles.

Le temps de préparation serait basculé sur du temps de surveillance de cantine. Au delà de la disparition d'une de leur mission, cela soulève plusieurs inquiétudes à commencer par la quantité de temps qu'une ATSEM passerait devant des élèves : presque 10 heures par jour ! La pénibilité de leur travail n'en serait que renforcé.

Parce que les enfants de Béziers méritent aussi de peindre, de manipuler, de se déguiser, de jouer pour grandir ;
Parce que les ATSEM de Béziers doivent être dignement reconnues dans leur professionnalité et que l'intégrité de leurs missions sont nécessaires aux écoles ;

Parce que leurs conditions de travail impacteront directement les élèves et les enseignants ; Le SNUippFSU34 dénonce fermement cette nouvelle organisation.

Source photo

 

SNUipp-FSU 34 (03-06-18)     11273 vues

 

L'indécapant 1
L'indécapant 2
Envoyer par E-mail

 

 

Retour

Imprimer