POLITIQUE : HERAULT - SÈTE - LEGISLATIVES - Réaction de François Commeinhes

HERAULT - SÈTE - LEGISLATIVES - Réaction de François Commeinhes

Avec  50 % d’abstention, la première vague que je retiens ce soir est bien le désintérêt des électeurs pour ces législatives.

De fait, la vague portant les candidats REM relève plus de l’écume et des vents porteurs.  Si les dits «  Grand partis » boivent la tasse, personne encore, ne sait ce soir à quelle source le parti présidentiel puisera demain son inspiration.   Pour cette mandature, les nouveaux députés devront affronter bourrasques et vents mauvais.  Espérons que les intérêts de notre territoire, les enjeux de notre circonscription, sauront guider l’action de nos futurs parlementaires.

Localement, je regrette profondément que la candidate la plus à même de défendre notre territoire, même si elle résiste mieux qu’ailleurs, n’ait pu aller à contre courant.

Porté par une vague nationale, sans aucun ancrage local, j’espère de tout cœur que M. Euzet, qui sera élu dimanche prochain, saura non seulement accompagner et promouvoir les réformes qui s’imposent à notre pays, mais aussi défendre à Paris les spécificités  du Bassin de Thau.

François Commeinhes

L\'INDECAPANT - François Commeinhes (12-06-17)

 

L'indécapant 2
L'indécapant 1
Envoyer par E-mail

 

Retour

Imprimer