POLITIQUE : MONTPELLIER - VIDEO - Les élus du SCUM : "Vous fuyez le débat démocratique, vous devez démissionner"

 

MONTPELLIER - VIDEO - Les élus du SCUM : "Vous fuyez le débat démocratique, vous devez démissionner"

La rubrique « LIBRE EXPRESSION »  de notre site est une fenêtre de libre expression ouverte pour éditer sous leur reponsabilité textes et communiqués de personnes physiques ou morales  étrangères à notre rédaction.

L'INDECAPANT offre ainsi un lieu de réflexion et une vitrine des pensées plurielles de notre région OCCITAINE en contribuant a un débat ouvert à TOUTES les expressions.

Ces textes n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas la pensée de la rédaction de L'INDECAPANT ou de ses responsables ».

Vous pouvez correspondre à l'auteur en cliquant sur sa signature.  
   

" Déclaration liminaire des élus étudiants du SCUM concernant les conditions de réunion du CEVU du 13 mars 2018

Le Conseil des Études et de la Vie Universitaire (CÉVU) de ce mardi 13 mars était normalement convoqué dans la salle du conseil située sur le site de Saint-Charles, au sein de l'université. Nous avons été surpris d'apprendre, seulement 5 jours avant la tenue de ce conseil, que la séance était déplacée en dehors de l'enceinte universitaire, dans le bâtiment du Rectorat. Ce soudain changement semble avoir été motivé par l'objectif affiché de refuser toute forme d'interaction avec les étudiants mobilisés contre la sélection.

Nous rappelons que la communauté universitaire se compose d'enseignants-chercheurs, mais aussi de personnels BIATSS, de vacataires, et surtout de plus de 20 000 étudiants. Il serait donc normal et pertinent que la direction de l'université pratique un dialogue permanent avec l'ensemble de la communauté universitaire.

Il est donc surprenant que la direction de l'université fasse le choix de se barricader dans un bâtiment avec fouilles à l'entrée, dans le seul but de fuir le débat démocratique.

Nous regrettons que la présidence de l'université, une fois de plus, refuse le débat démocratique avec les étudiants. Nous rappelons que les étudiants sont parfaitement légitimes pour interpeller la direction de l'université à propos des mesures de sélection que celle-ci a décidé de mettre en place.

En conséquence nous demandons, monsieur Patrick Gilli, la remise de votre démission avant 4 jours. Soit le samedi 17 mars, jour de la Saint Patrick. "

Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier - SCUM (13-03-18)     7333 vues

 

L'indécapant 2
L'indécapant 1
Envoyer par E-mail

 

 

Retour

Imprimer