POLITIQUE : HERAULT - Réunion publique SETE TERRE D'ACCUEIL le 16 Mars 2018 au Théâtre de la Mer.

16-03-18 : HERAULT - Réunion publique SETE TERRE D'ACCUEIL le 16 Mars 2018 au Théâtre de la Mer.

Réunion publique organisée par le Collectif Sète terre d'accueil Vendredi 16 Mars à 18h au Théâtre de la Mer.

Les États Généraux des Migrations sont un processus dans lequel sont impliqués des centaines de collectifs et d’associations locales ou nationales présentes sur le terrain aux côtés des personnes étrangères. Partout en France, ces acteurs se concertent et organisent des événements publics pour dénoncer la politique actuelle et être force de proposition afin d’obtenir un changement radical de la politique migratoire.

Les Rencontres Citoyennes, Les Amis des Marins , l'Association de Défense des Marins Abandonnés de Sète, le Service Catholique de la Pastorale des Migrants, l'Accueil Migrants Cimade de Sète, le Réseau Education Sans Frontière Sète Bassin de Thau, La Ligue des Droits de l'Homm

Parce que je n’oublie pas que notre pays a toujours donné refuge à ceux qui fuyaient des terres lointaines pour des terres plus hospitalières.

Parce que je n'oublie pas que nos aïeux ont été accueillis lorsqu’ils fuyaient guerre, dictature ou misère.

Parce que je n’oublie pas que personne ne s’exile par plaisir mais pour des raisons graves.

Parce que je n’oublie pas que chacun-e à droit au respect de sa personne dans sa dignité et dans ses droits.

Parce que je ne veux pas avoir honte du sort réservé aux migrants qui ont réussi à rejoindre notre pays

Parce que je considère que nous avons chacun-e, à notre place et selon nos moyens, le devoir d'intervenir auprès de ceux qui nous demandent refuge.

Parce que c'est rétablir notre dignité avec la leur et défendre les valeurs humanistes.

Nous demandons que la ville de Sète participe à la chaîne de solidarité en portant sa candidature pour l'accueil des migrants auprès de la Préfecture de l'Hérault.

METTRE LE NOMBRE DE MIGRANT.E.S EN PERSPECTIVE

  • 243 millions de personnes vivent dans un autre pays que celui où elles sont nées, soit 3,3% de la population mondiale. (Source : ONU)
  • 66% des personnes migrantes en Europe proviennent d’un autre pays européen (Source : ONU)
  • 76 millions de personnes nées hors des frontières de l’Europe vivent sur son territoire, soit 10% de sa population. En Océanie, c’est 21% et en Amérique du Nord 15%. (Source : ONU)
  • Les pays en développement accueillent 86% des personnes réfugiées dans le monde. (Source : ONU)
  • L’Europe accueille 8 réfugié.e.s pour 1000 habitants contre 183 pour 1000 au Liban. (Source : ONU)
  • 48% des migrants dans le monde sont des migrantes. (Source : ONU)
  • L’âge moyen des migrant.e.s arrivé.e.s en France depuis 2012 est de 28 ans. (Source : Cimade)
  • Pour 2017, le nombre de demandes d’asile enregistré par l’OFPRA s’est élevé à 100 412, en hausse de 17 % par rapport à 2016.
  • En 2016, la France a enregistré 78 000 premières demandes d’asile contre 280 000 pour l’Allemagne.

MIGRER AU PÉRIL DE SA VIE

  • Depuis 2014, plus de 10 000 personnes en migration ont perdu la vie en Méditerranée. (source : ONU)
  • En 2017, 4 migrants sont morts dans le Calaisis, 14 en 2016 et 18 en 2015, selon un décompte de la préfecture du Pas-de-Calais. (source : Préfecture du Pas-de-Calais)

RÉTENTION ET EXPULSION

  • En 2016, plus de 50 000 personnes, dont 4 507 enfants, ont été enfermés dans des centres de rétention administrative. (source : Cimade)
  • En 2017, plus de 40 000 demandeurs d’asile ont été ciblés par une " procédure Dublin » visant le transfert vers un autre pays européen. Ils étaient 6 000 en 2014, 12 000 en 2015 et 22 000 en 2016. (source : ministère de l’Intérieur)

EMPLOI ET INTÉGRATION

  • Une personne ayant formulé une demande d’asile doit attendre 9 mois avant de pouvoir légalement travailler, et sous réserve d’obtention d’une autorisation provisoire de travail de « courte durée ». (source : Service-public.fr)

MINEURS NON-ACCOMPAGNÉS.

  • En 2017, il y avait environ 25 000 mineurs étrangers isolés sur le territoire français. En 2016, il y en avait plus de 60 000 en Allemagne. (source : Sénat BuMF-Allemagne)
  • De nombreuses demandes de protection au titre de mineur isolé sont rejetées sur des critères non-objectifs, comme le tri au faciès excluant de nombreux jeunes, jugés trop âgés. Les agents se basent notamment sur la pilosité faciale, ou la proéminence de la pomme d’Adam des jeunes migrants. (source : Infomie / Assemblée Nationale – rapport Jean-Michel Clément.)

HERAULT - Réunion publique SETE TERRE D'ACCUEIL le 16 Mars 2018 au Théâtre de la Mer.

(12-03-18)     1638 vues

 

L'indécapant 2
L'indécapant 1
Envoyer par E-mail

 

 

Retour

Imprimer