POLITIQUE : HERAULT - Une fronde à l’unisson au Sénat en pleine négociation sur la révision constitutionnelle

HERAULT - Une fronde à l’unisson au Sénat en pleine négociation sur la révision constitutionnelle

- Du jamais vu hier au Sénat : le gouvernement a eu recours à l’article 44.3 de la Constitution pour bloquer le vote d’une proposition de loi communiste revalorisant les retraites agricoles - Le Sénat devait adopter ce mercredi soir ce texte portant la retraite des non-salariés agricoles à 85% du Smic (contre 75% aujourd’hui) -.

Le Président du Sénat, Gérard Larcher, a convoqué une conférence exceptionnelle de tous les Présidents de groupe politique, pour dénoncer de manière unanime cette méthode peu respectueuse du débat parlementaire.

Si cet article fait partie de la Constitution, la forme est un coup porté à la démocratie : le gouvernement a annoncé son intention peu de temps avant l’examen de la proposition de loi.

Réunis le soir pour la lecture de cette proposition de loi, nous avons soutenu le groupe communiste qui a décidé de reporter, comme l’y autorise le règlement, la suite de la discussion à son prochain espace réservé le 16 mai prochain.

Une fronde à l’unisson en pleine négociation sur la révision constitutionnelle
Je vais rencontrer lundi 12 mars les responsables professionnels pour échanger à ce sujet.

- Après la situation de blocage des automobilistes sur l’A9 la semaine dernière, je demande une audition de Vinci au Sénat

J’ai saisi le Président de la commission de l'Aménagement du territoire et du développement durable, Hervé MAUREY, car J'ai trouvé inadmissible que sur l’autoroute A9 des dizaines de véhicules, -poids lourds et voitures-, restent bloqués.
Ce que nous avons connu dans l’Hérault peut se reproduire partout sur notre territoire.

Je lui ai donc proposé une audition pour demander aux responsables de Vinci comment ils comptent anticiper ce genre de phénomène, -en sachant que les services météo avaient signalé clairement les risques- et s’organiser en amont pour que cela ne se reproduise plus

Le Président Hervé MAUREY a répondu favorablement à ma demande en proposant d’élargir les auditions à d'autres acteurs responsables (en particulier les services de l'Etat).

A suivre...

Henri CABANEL - Sénateur de l' Hérault (SOCR) (08-03-18)     1436 vues

 

L'indécapant 1
L'indécapant 2
Envoyer par E-mail

 

 

Retour

Imprimer