ACTUALITES : HÉRAULT - MONTPELLIER - AG des correcteurs et correctrices du Bac de Montpellier

HÉRAULT - MONTPELLIER - AG des correcteurs et correctrices du Bac de Montpellier

Ce lundi 08 juillet au matin, accompagnés par plus de 300 personnes (collègues, parents, lycéens, gilets jaunes et représentants d’organisations syndicales), 25 professeurs grévistes ont restitué 2670 copies au rectorat (et non pas seulement 500 copies comme annoncé par divers médias). Dans une ambiance effervescente, solidaire et chaleureuse, les grévistes ont été unanimement acclaméEs. Ce magnifique rassemblement marque une étape victorieuse de notre mobilisation.

Victoire car un tabou est levé : oui, les enseignants peuvent faire grève pendant les examens.

Victoire car le ministre s’est mis en faute. Il est affaibli et est plus illégitime que jamais. Il est en difficulté face aux familles et même face à l’administration à laquelle il a demandé d’enfreindre le code de l’éducation.

Victoire car nous avons rompu le silence et l’indifférence médiatiques : après avoir alerté en vain pendant des mois, les « réformes Blanquer » sont désormais un sujet qui inquiète très largement, bien au-delà de la communauté enseignante.

Victoire, enfin, car nous avons pris confiance en nous, nous avons créé et renforcé des liens de solidarité qui ne demandent qu’à être réactivés à la rentrée.

Cette grève a cristallisé l’opposition majoritaire des enseignantEs aux réformes Blanquer qui s’est exprimée tout au long de cette année.

Toutes et tous se sont d’ores et déjà donné rendez-vous à la rentrée, bien décidéEs à en terminer définitivement avec les réformes Blanquer et la société qu’elles préfigurent.

Nous sommes et resteront déterminéEs pour l’égalité de tous les enfants, sans distinction aucune.

Le collectif AGeduc34 (08-07-19)

 

L'indécapant 1
Envoyer par E-mail

 

 

Retour

Imprimer