ACTUALITES : CANTON D'AGDE - L'ACTUALITÉ DES CONSEILLERS DÉPARTEMENTAUX MARIE-CHRISTINE FABRE DE ROUSSAC ET SÉBASTIEN FREY

CANTON D'AGDE - L'ACTUALITÉ DES CONSEILLERS DÉPARTEMENTAUX MARIE-CHRISTINE FABRE DE ROUSSAC ET SÉBASTIEN FREY

63 LÉGIONNAIRES FRANÇAIS RÉSISTENT LE 30 AVRIL 1893

Le 30 avril 1863, dans le village de Camerone, au Mexique, soixante-trois légionnaires français, sous les ordres du capitaine Jean Danjou, résistent à une armée mexicaine de plus de deux mille hommes…
Une compagnie de la Légion étrangère, aux ordres du capitaine Jean Danjou (35 ans), est chargée de protéger un convoi de ravitaillement de l’armée française quand elle voit surgir des cavaliers juaristes. Après avoir repoussé une première charge, le capitaine se réfugie dans le village abandonné de Camerone (Camaron pour les Mexicains), dans l’État de Veracruz. Il se barricade avec ses hommes dans la cour de l’auberge, fermée par de hauts murs, avec l’objectif de retenir assez longtemps l’ennemi pour que le convoi puisse s’éloigner.Suite à une première démonstration de force des Mexicains – six cent cavaliers et mille quatre cents fantassins –, le colonel Milan, qui les commande, offre la reddition à la Légion étrangère. Le capitaine refuse et jure de ne jamais se rendre. Ses hommes font de même. Danjou est bientôt tué en inspectant les positions. Le colonel Milan lance enfin un assaut auquel la Légion résiste héroïquement. L’auberge est incendiée et les huit survivants se retranchent dans un hangar où ils tiennent encore plus d’une heure avant d’être faits prisonniers. Ils acceptent de se rendre à condition de conserver leurs armes et que leurs blessés soient soignés, ce qu’acceptent les Mexicains. Trois cents Mexicains auront été au total mis hors de combat par les 63 légionnaires mais l’héroïsme de ces derniers n’empêchera pas l’échec final de Napoléon III.


LE REPAS ANNUEL DES AINES DE BESSAN C'ÉTAIT SAMEDI


Samedi 27 Avril 2019, le repas des aînés 2019 s’est tenu à la salle des fêtes de Bessan comme chaque année….et comme chaque année la salle était comble….et comme chaque année, ce repas chaleureux était accompagné d’une belle animation pour le plaisir des 60 ans et plus. Agréable moment où je me suis rendu aux côtés des élus de la ville de Bessan.


EN SOUVENIR DES VICTIMES DE LA DÉPORTATION


Dès le début des années cinquante, les anciens déportés et les familles de disparus expriment le souhait de voir inscrite, dans le calendrier des commémorations nationales, une date réservée au souvenir de la déportation. Le choix du dernier dimanche d’avril est retenu, en raison de la proximité avec l’anniversaire de la libération de la plupart des camps. 
La loi n° 54-415 du 14 avril 1954 consacre le dernier dimanche d’avril au souvenir des victimes de la déportation et morts dans les camps de concentration du IIIe Reich au cours de la guerre 1939-1945. 
C’est donc, dimanche 28 Avril 2019, que la cérémonie s’est déroulée à Agde en présence de nombreux élus.


UN BRIN DE MUGUET REMIS AUX PENSIONNAIRES DE L'EPHAD DE BESSAN


Mercredi 1 mai 2019, Marie Christine FABRE DE ROUSSAC et Sébastien FREY sont allés remettre le traditionnel brin de muguet aux pensionnaires de l EPHAD de BESSAN en compagnie de son maire Stéphane PEPIN BONNET et son équipe municipale. 

LES CONSEILLERS DÉPARTEMENTAUX MARIE-CHRISTINE FABRE DE ROUSSAC ET SÉBASTIEN FREY (06-05-19)     1519 vues

 

L'indécapant 1
Envoyer par E-mail

 

 

Retour

Imprimer