POLITIQUE : MARSEILLAN ( 34 ) FAUSSE DEMOCRATIE PARTICIPATIVE A MARSEILLAN

MARSEILLAN ( 34 ) FAUSSE DEMOCRATIE PARTICIPATIVE A MARSEILLAN

FAUSSE DEMOCRATIE PARTICIPATIVE A MARSEILLAN

La commission « travaux urbanisme », mise en place en 2014, vient seulement d’être convoquée pour la première fois depuis 5 ans !

Objet : « concertation sur les grands projets actuels et futurs menés sur la commune ».

Notre Maire confondrait-il réunion de concertation et réunion d’information ?

Car, en réalité, il s’agissait uniquement de présenter des dossiers dont les permis de construire avaient déjà été accordés !

Bon nombre de membres de la commission ont eu le sentiment de participer, à leurs dépens, à une manipulation orchestrée par Yves MICHEL à quelques mois des élections municipales.

Leurs observations et leurs vives réserves sur plusieurs projets n’ont même pas été retranscrites dans le compte-rendu de la réunion.

Pour 2019, plus de 650 logements nouveaux ont été validés par Yves MICHEL !

Cette « commission » ne serait-elle qu’un prétexte de plus pour mener, avec l’aide des promoteurs immobiliers, la politique de bétonnage à outrance dans notre village ?

S’il y avait eu réelle concertation auprès des marseillanais :

Auriez-vous validé autant de logements sur une seule année ?

Auriez-vous accepté :

-la construction, contre le port, de cinq gigantesques immeubles, énormes blocs de béton sans aucun cachet architectural, qi vont défigurer notre port pour toujours ? Immeubles que vous découvrirez une fois les élections passées.

-que soient détruits les deux squares du port, et que soient arrachés presque tous leurs arbres pour remplacer les sols en terre par du béton ?

On est bien loin des promesses du Maire de conserver ces jardins et leurs arbres.

-que soit arraché également l’arbre de la Liberté, qui avait été planté sur le square par les enfants des écoles, sous la municipalité Louis BOUDOU, pour le bicentenaire de la Révolution ?

-d’abîmer davantage notre patrimoine environnemental, en autorisant la construction d’un ensemble d’immeubles de plus de 10 mètres de hauteur, face aux Glénans, à quelques mètres seulement de notre prestigieux CANAL DU MIDI, ouvrage du biterrois Pierre Paul RIQUET, inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco ?

Qui aurait pu imaginer un seul maire en France capable de s’en prendre ainsi au PATRMOINE MONDIAL ?

Vous dites « CONCERTATION » Monsieur MICHEL !

 Mais avec qui ?

 Avec les citoyens de MARSEILLAN ou avec les promoteurs immobiliers ?

Partout en France, les Maires protègent et valorisent leur patrimoine.

De quel droit autoritaire quasi monarchique décidez-vous, seul, Monsieur MICHEL, de détruire le patrimoine si cher aux marseillanais ?

Johann GROSSO

Gisèle GUIRAUD

Christian PINO

 

Johann GROSSO Gisèle GUIRAUD Christian PINOmarse (16-04-19)     2103 vues

 

L'indécapant 1
Envoyer par E-mail

 

 

Retour

Imprimer