ACTUALITES : BEZIERS - ALGERIE : Emmanuelle MENARD interpelle Nathalie LOISEAU ministre chargée des Affaires européennes

 

BEZIERS - ALGERIE : Emmanuelle MENARD interpelle Nathalie LOISEAU ministre chargée des Affaires européennes

 

"Madame la ministre,

Le Conseil européen peut, " en fonction de l'actualité, se pencher sur d'autres questions de politique étrangère spécifiques. "


Je souhaite que vous mettiez à l'ordre du jour la situation de l'Algérie et ses conséquences en terme d'immigration qui pourraient s'avérer catastrophiques.
Je voudrais citer ici Emmanuel Macron, qui vient de publier une tribune dans plusieurs organes de presse européens : " Fondée sur la réconciliation interne, l'Union européenne a oublié de regarder les réalités du monde. Or aucune communauté ne crée de sentiment d'appartenance si elle n'a pas des limites qu'elle protège. La frontière, c'est la liberté en sécurité. "
En 2015, selon les chiffres de l'armée algérienne, 1 500 personnes ont été arrêtées alors qu'elles tentaient de quitter le territoire par la mer. En 2017, on en comptait 5 000 ! Des chiffres en constante augmentation. 
Cette tendance ne peut que se renforcer avec les événements actuels. La situation est tragique : un président invisible, un président fantôme, que l'on présente une nouvelle fois aux élections, faute de s'être mis d'accord sur le nom de son successeur. 
Le soulèvement populaire qui a suivi cette annonce pourrait avoir des répercussions directes sur la France et l'Europe.
Rappelons quelques chiffres :

- 900.000 binationaux et près de 3 millions de descendants d'Algériens en France. 
- Plus de 10 millions d'Algériens ont un parent proche ou éloigné en France…
- Et 40 % des Africains, toutes nationalités confondues, qui souhaitent émigrer vers la France…
Alors, madame la ministre, qu'allez-vous proposer au prochain Conseil européen pour " protéger nos frontières " ? Le Président a appelé de ses vœux la création d' " une police des frontières commune ", et d'" un office européen de l'asile ". Or, deux organisations européennes existent déjà dans ces domaines. Frontex et le Bureau européen d'appui en matière d'asile (EASO). Pour quelle efficacité face à une situation algérienne explosive ? Il est temps de prendre ces questions à bras le corps…" 

Emmanuelle MENARD Députée de la 6 ° Circonscription de l’Hérault (09-03-19)     1767 vues

 

L'indécapant 1
Envoyer par E-mail

 

 

Retour

Imprimer