ACTUALITES : MONTPELLIER - Réaction de la section de Montpellier du PCF sur l'organisation du grand débat national par la municipalité

MONTPELLIER - Réaction de la section de Montpellier du PCF sur l'organisation du grand débat national par la municipalité

Montpellier, le 26 janvier 2019

Monsieur Philippe SAUREL
Maire de Montpellier Hôtel de Ville
1 place Georges Frêche
34267 MONTPELLIER

Monsieur le Maire,

Nous avons appris dans la presse locale l’organisation par la Ville de Montpellier d’un débat public le mercredi 30 janvier à 16h30 à l’Hôtel de Ville, dans le cadre du grand débat national.

Nous nous étonnons que cette unique réunion ouverte aux Montpelliérain.e.s fasse l’objet d’une communication aussi discrète, y compris sur le site internet de la Ville, à quelques jours seulement de la date choisie.

Par ailleurs, nous estimons que l’horaire retenu, en semaine, ne permet pas la participation citoyenne la plus large possible, en particulier celle des travailleurs.

Ne pas proposer des horaires compatibles avec l’implication des salariés et des fonctionnaires dans le débat est une décision incompréhensible dans le contexte social actuel. Nombreux sont les citoyens à vouloir faire entendre les problématiques qui sont les leurs dans le monde du travail et à porter des propositions concrètes contre les fins de mois difficiles et pour une hausse des salaires et du pouvoir d’achat.

Les élus locaux ont un rôle indispensable à jouer pour faciliter l’expression républicaine de la colère sociale qui secoue légitimement le pays. A l’heure où les études se multiplient pour témoigner de l’explosion du nombre des multimillionnaires en France ou encore le record de 57,4 milliards d’euros de dividendes encaissés par les actionnaires du CAC 40 en 2018, il ne serait pas responsable d’ignorer cette volonté populaire d’aller vers plus de justice fiscale et une autre répartition des richesses, vers une mise à contribution du patronat, mais également vers le développement des services publics utiles à tous, le nécessaire soutien à la transition écologique et un véritable renouveau des pratiques démocratiques.

Nous regrettons que votre déclinaison du grand débat s’apparente à un service minimum face aux expressions citoyennes et vous invitons à créer les conditions d’une participation des habitants la plus forte possible.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de notre considération.

La Section de Montpellier du PCF (30-01-19)     1016 vues

 

GRAU DU ROI
L'indécapant 1
FRANCE TELECOM
Envoyer par E-mail

 

 

Retour

Imprimer