ACTUALITES : MONTPELLIER - Journée de mobilisation du samedi 5 janvier 2019 à Montpellier

MONTPELLIER - Journée de mobilisation du samedi 5 janvier 2019 à Montpellier

Pierre POUËSSEL, préfet de l'Hérault, condamne avec la plus grande fermeté les exactions commises par des personnes violentes le samedi 05 janvier 2019 à Montpellier lors d'une journée de mobilisation du mouvement des gilets jaunes. 

Dès la matinée, ces violences ont pris la forme de jets de projectile visant les forces de l'ordre aux abords de la préfecture puis au niveau de la gare Saint-Roch. 

Dans l'après-midi, de nouvelles exactions ont été commises en centre-ville, tout particulièrement au niveau de la gare Saint-Roch où  un local et un véhicule de la TAM ainsi que des accès de la gare ont été sévèrement dégradés. Parmi les 600 manifestants, entre 100 et 200 activistes violents armés de barres de fer, de ballons d'acide, de bombes agricoles et de pavés ont agressé des agents de la TAM et de la sûreté ferroviaire et les forces de l'ordre. 

Au niveau de la place Jean-Jaurès, du mobilier urbain a été dégradé et utilisé comme projectiles visant les forces de l'ordre. 
Plusieurs incendies de poubelles ont mis en danger les riverains en divers points du centre-ville (place des Martyrs de la résistance, rue Foch, Observatoire). Une grenade artisanale a justifié l'intervention du déminage sur la place des Martyrs de la Résistance. 

Face à ces débordements, le centre de crise de la préfecture a été activé dès 8h00 pour coordonner un dispositif important de sécurité publique et de secours s'appuyant sur les agents de la sécurité publique (colonne départementale d'intervention, BAC, groupes de sécurité de proximité, police secours), des CRS, de la police aux frontières et des sapeurs-pompiers de l'Hérault. 
L'intervention des forces de l'ordre a permis de procéder à six interpellations. Les sapeurs-pompiers de l'Hérault ont éteint plusieurs incendies et pris en charge les sept personnes blessées lors de cette journée : trois manifestants et quatre fonctionnaires de police visés par des jets de projectile. 

Le préfet salue l'engagement et le courage des forces de l'ordre et des services de secours qui sont intervenus une nouvelle fois dans des conditions très difficiles face à la répétition des violences d'activistes qui se mêlent aux manifestants et aux riverains du centre-ville. 

Le préfet de l'Hérault assure les Montpelliérains ( riverains, commerçants, acteurs institutionnels) de la pleine mobilisation des services de l’État pour continuer faire face aux actions violentes et remettre leurs auteurs à l'autorité judiciaire. Il appelle les uns et les autres au calme et à emprunter la voie du dialogue dans le cadre du grand débat national qui s'engage.

PREFECTURE DE L'HERAULT (07-01-19)     686 vues

 

L'indécapant 1
L'indécapant 2
Envoyer par E-mail

 

 

Retour

Imprimer