ACTUALITES : SÈTE - Interventions de François Liberti au conseil municipal du 18 décembre 2018

SÈTE - Interventions de François Liberti au conseil municipal du 18 décembre 2018

Délibération n° 1- Budget ville – vote du budget primitif 2019 –

Ce projet de budget confirme en tous points l’analyse posée au DOB (Débat d’Orientation Budgétaire) lors de la séance du 19 novembre 2018,  par Sébastien Andral et confirme les chiffres que j’ai donnés dans mon entretien au Midi Libre, dans son édition du 26 novembre 2018.

  1. Le PPP (Partenariat Public Privé) c’est bien 3 M€ (2.940 M€ exactement) par an pendant 20 ans. C’est 3 fois plus que ce qui aurait pu être réalisé par le service municipal que vous avez exécuté.
  2. Les dépenses d’équipement c’est bien 14.3 M€ pour 2019 – cf. budget présenté - . Comme je l’ai dit ce ne sont pas des chiffres sortis de la poche de Pif le chien.

Pour rappel : 

  • en 2017, les dépenses exécutées ont été de 11 112 000 M€ à peine, soit 2.6 M€ de crédits annulés !
  • en 2016, ces mêmes dépenses exécutées se sont élevées à 8.8 M€ ce qui encore plus bas.

En clair, vous faites de la cavaleried’écriture d’un budget à l’autre pour masquer la faiblesse de vos dépenses.

  1. Pour l’entretien des voiries c’est pareil.

La preuve :

  • en 2015 : 740 000 € de travaux réalisés pour l’entretien des voiries
  • en 2016 : 713 673 €
  • en 2017 : 1.6 M€ mais  avec le chantier de rénovation de la rue Chavasse inclus
  • en 2018 : nous verrons le compte administratif
  • en 2019 : le BP prévoit 870 000, là aussi, nous verrons le compte administratif

Nous sommes donc bien sur un budget en dessous de 1M€, ce qui est loin d’être à la hauteur au vu de l’état des voiries.

  1. Pour les travaux dans les écoles, même punition.
  • En 2016 : vous avez réalisé 90 000 €,  ce qui fait moins de 4000 € par école. Idem, ces chiffres ne sortent de la poche de Pif le chien.
  • En 2017 : vous avez réalisé 398 854 € de travaux seulement
  • En 2018 : nous verrons le compte administratif
  • En 2019 : sur le BP, vous proposez 414 000 €, et ça aussi, ce sont vos chiffres !!!

Ainsi l’entretien des écoles, et preuve en est chiffrée, ce n’est pas votre priorité !

  1. Enfin, le sommet est atteint avec les crédits affectés aux travaux pour l’accessibilité qui sont renvoyés pour un montant de 5 520 000 M€ après 2020 et 2022.

Pour ces raisons, nous voterons contre.


Délibération n° 2 - Budget annexe eau – vote du budget primitif 2019 

Budget fort modeste car l’essentiel se joue dans le rapport d’activité du délégataire SUEZ. Les éléments de ce budget ne sont pas portés par le Budget annexe de la ville.

Dans ce modeste budget, nous constatons encore la baisse du budget  investissements,  lui-même fixé au strict minimum, à savoir, 1 M€ en opérations d’équipements.

Dans le cadre global, nous avons SUEZ en charge de l’eau potable et de l’assainissement, et c’est la conjonction de ces deux facteurs essentiels de la filière « eau » qui nous amène à une augmentation flagrante du prix de l’eau constatable sans équivoque possible, sur les  quittances des usagers.

Pour exemple, je prendrai ma facture d’eau, entre 2015 (le délégataire était VEOLIA) et 2017 (le délégataire c’est SUEZ), pour une consommation annuelle moyenne et régulière depuis plusieurs années,  de 140 m3. L’augmentation s’est chiffrée à 138.9 € sur ces 3 années. Sans commentaires.

Les augmentations à venir sont d’ores et déjà planifiées jusqu’en 2022. Ces choix ont été adoptés lors d’un vote en séance de Conseil Communautaire en novembre 2017.

Pour rappel :

La facture type de 120m3  fera passer la facture de :

  • 147.55 € à 238.64 € dès 2018
  •  
  • Quoi qu’il en soit affirmé, la véracité des chiffres n’est absolument pas contestable. Chaque usager pourra la retrouver de manière cinglante sur sa facture.

Pour ces raisons, nous voterons contre.


Délibération n° 6 - Budget ville – modifications des autorisations de paiement, des crédits de paiement, d’engagement des autorisations de paiement et crédits de paiement

En lien avec la délibération n°1 et le vote du budget, nous voterons contre cette délibération :

1. En raison des engagements prioritaires que vous renvoyez après 2020 et 2022. C’est vrai pour la voirie, les écoles, la place Stalingrad, les cimetières et surtout pour les travaux de mise en accessibilité.
Depuis 2014, vous avez à peine réalisé 221000 € de travaux sur ce programme. Sur 2018, vous inscrivez au BP, 354 000 € (mais on n’a pas encore le réalisé).

En revanche pour 2019, la programmation prévoyait 529 700 € et aujourd’hui, vous proposez de modifier les autorisations de programme, à hauteur de 200 000 € seulement, en renvoyant à après 2022. L’essentiel des travaux que vous n’avez pas réalisés, pour un montant de 5 500 000 M€, sont renvoyés à vos prochains mandats. Après moi, le déluge !!

Peut-être aurait-il été plus utile de décaler dans le temps les travaux de 4 M€ sur la corniche de Neubourg (qui est plus médiatique je vous l’accorde, plus bling-bling avec son cortège d’images de synthèse de rêve , pour les mettre sur les travaux pour l’accessibilité, qui, personne n’osera dire le contraire, sont bien plus importants et utiles pour un bon nombre de nos concitoyens qui en ont vraiment besoin. Cela aurait permis de combler sur ce mandat, le retard pris sur le calendrier afin que la ville se mette en conformité avec la loi.

Enfin, dans cette délibération, au passage, quels que soient les contenus des colonnes + et -, vous faites disparaitre au passage, plus de 2 M€ de travaux essentiels.

Pour ces raisons, nous voterons contre.


Délibération n° 13 – CLE – Commission Locale d’Evaluation des transferts de charges – Approbation du rapport en date du 29 novembre 2018

Notre groupe s’est abstenu lors de l’approbation de ce rapport, et cette abstention appelle quelques explications.

  1. L’état des lieux : la masse des transferts confirmés en termes de personnels et de fonctionnements vers l’agglo et sur les autres communes est très importante, voire exponentielle. Rien ne semble l’arrêter
  2.  
  3. Le transfert du stand de tir mérite éclaircissement. Son intérêt communautaire n’est pas avéré.
François Liberti – Conseiller Municipal – Puissance Sète le Rassemblement. (19-12-18)     1879 vues

 

GRAU DU ROI
L'indécapant 1
Envoyer par E-mail

 

 

Retour

Imprimer