ACTUALITES : MONTPELLIER ( 34 ) - Hausse des frais d’inscription : alors que l’Université de Montpellier refuse de s’engager, la COMUE se positionne

MONTPELLIER ( 34 ) - Hausse des frais d’inscription : alors que l’Université de Montpellier refuse de s’engager, la COMUE se positionne

Hausse des frais d’inscription : alors que l’Université de Montpellier refuse de s’engager, la COMUE se positionne
 

Jeudi 13 décembre, se tenait la première séance de la Commission Formation et Vie Universitaire (CFVU) de l’Université de Montpellier depuis les élections du 22 novembre, ou nous avons obtenu un siège avec plus de 20% des voix en secteur « Sciences et Techniques ».

Nous avons abordé lors de cette réunion la problématique posée par l’annonce faite par le premier ministre le 19 novembre, d’une hausse des frais d’inscription pour les étudiants étrangers hors-Union Européenne. Ceux-ci se retrouveraient multipliés par 16 et portés à 2770€ en Licence et 3770€ en Master et Doctorat. Cette forte augmentation remet en question la poursuite d’études pour une majorité d’étudiants étrangers, et fait office d’un véritable tri social à l’entrée, favorisant les plus aisés.

Philippe Augé, président de l’Université de Montpellier a précisé qu’il était possible de « simplifier » les démarches relatives à l’obtention des visas et d’exonération partielle ou totale des frais d’inscription, sans s’engager sur des mesures concrètes. Pourtant, il aurait été logique qu’en rappelant ainsi l’autonomie de son université par rapport aux décisions gouvernementales, la présidence de l’UM se positionne de façon claire sur la question de la hausse des frais d’inscription. Nous rappelons que de nombreuses autres universités l’ont déjà fait, dont l’université Paul Valéry, à l’initiative de notre liste « Fac Off », présentée par le SCUM.

Le SCUM demande une position claire, l’Université de Montpellier refuse.

La liste « Donuts ! Les étudiants indépendants et combatifs » présentée par le Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier (SCUM) a alors proposé au vote de la CFVU la motion suivante, refusant concrètement toute augmentation des frais d’inscription :

« La Commission Formation et Vie Universitaire (CFVU) de l’Université de Montpellier réuni le jeudi 13 décembre 2018, a pris connaissance de l’annonce gouvernementale concernant la hausse des frais d’inscription pour les étudiants internationaux hors Union Européenne. Cette augmentation, annoncée le 19 novembre par le premier ministre Edouard Philippe, s’établirait à 2770€ en Licence et 3770€ en Master et Doctorat. La CFVU exprime sa profonde opposition à cette mesure et demande que les frais d’inscription à l’Université de Montpellier ne soient pas augmentés, et ce pour tous les étudiants peu importe leur origine. »

Malheureusement, notre motion, soutenue par tous les élus étudiants hors la liste majoritaire des Z’élus, a été rejetée par 19 voix contre 15. Le vice-président de la CFVU, Jean-Patrick Respaut, a alors présenté avec les Z’élus une autre motion visant à « élaborer des propositions permettant d’améliorer l’accueil des étudiants internationaux [sans distinction d’origine, dans les meilleures conditions de réussite] et de renforcer son attractivité ». Cette motion de principe, votée par la CFVU, affiche une volonté que nous ne pouvons que soutenir, mais n’exige malheureusement pas d’exonération des frais d’inscription.

A l’initiative du SCUM, la communauté d’université soutient les étudiants étrangers.

Vendredi 14 décembre, c’est au Conseil d’Administration de la Communauté d’Universités (la COMUE-LR) que les élus du SCUM issus de la liste « Etudiants Associatifs et Combatifs pour la COMUE » ont porté la question de la hausse des frais d’inscription. A notre initiative, et cette fois-ci soutenue par l’ensemble des élus étudiants, la motion suivante a été votée à l’unanimité, moins 6 abstentions et 9 « ne prend pas part au vote » : 

« La COMUE Languedoc Roussillon Universités prend en charge chaque année l’accueil et l’accompagnement d’étudiants internationaux.
Le Conseil d’Administration de la COMUE Languedoc Roussillon Universités, réuni le vendredi 14 décembre 2018, a pris connaissance de l’annonce gouvernementale concernant la hausse des frais d’inscription pour les étudiants internationaux hors Union Européenne. Cette augmentation, annoncée le 19 novembre par le premier ministre Edouard Philippe, s’établirait à 2770€ en Licence et 3770€ en Master et Doctorat.
Le Conseil d’Administration de la COMUE Languedoc Roussillon Universités, attaché à promouvoir l’attractivité des établissements d’enseignement supérieur de l’académie sur la scène internationale, demande un retrait de ce projet de hausse des frais d’inscription.
Le Conseil d’Administration de la COMUE Languedoc Roussillon Universités interpelle le gouvernement afin d’obtenir les moyens d’améliorer les conditions d’accueil et d’accompagnement de tous les étudiants étrangers, quel que soit leur niveau de revenu. »

Ce vote positif ne doit pas faire oublier que lors du débat préliminaire, certains membres du Conseil d’Administration de la COMUE ont insisté sur le caractère non contraignant d’une telle motion. Ainsi, Patrick Gilli, président de l’université Paul Valéry Montpellier 3, qui avait pourtant voté en faveur de notre motion refusant l’application des frais d’inscription lors du CEVU du 20 novembre 2018, a clairement indiqué lors du CA de la COMUE qu’en cas de vote de la loi, il mettrait en place sans sourciller la hausse des frais d’inscription.

Plus globalement, le refus de l’Université de Montpellier de se positionner sur cette question, et la volonté de la COMUE de se positionner avant tout par une formulation de principe, nous prouve que le travail institutionnel ne pourra pas seul suffir à faire échouer le projet de hausse des frais d’inscription.

Seule une forte mobilisation de tous les acteurs pourra faire échouer ce projet injuste et discriminatoire.  Comme il le fait depuis près d’un mois, le Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier (SCUM) continuera à se mobiliser auprès des étudiants étrangers.

 

Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier – SCUM
syndicat.scum@live.fr – www.combatuniversitaire.wordpress.com

Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier – SCUM (15-12-18)     1507 vues

 

L'indécapant 1
L'indécapant 2
Envoyer par E-mail

 

 

Retour

Imprimer